Quel budget doivent respecter les équipes de F1 en 2023 ?

Le règlement financier de la FIA prévoit en 2023 un budget de 135 millions de dollars, revalorisé à hauteur de 3,1% à cause de l'inflation 2022, mais d'autres augmentations viennent le monter à plus de 153,8 millions de dollars au total.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Le paddock de F1 va devoir encore se serrer la ceinture les midis dans les motor-homes
© Motors Inside / Le paddock de F1 va devoir encore se serrer la ceinture les midis dans les motor-homes
En 2022, le budget était limité à 140 millions de dollars (équivalent en Euro) pour 21 courses. Sur ce budget venait s'ajouter 3 courses sprint compensées à 150 000 dollars chacune et 1,2 millions supplémentaire pour la 22ème course. On atteint au final en 2022 un budget de 146 millions de dollars.

135 millions de dollars comme base annuelle



L'objectif initial de la mise en place du plafond budgétaire est de permettre aux équipes avec moins de ressources de venir se battre à armes quasiment égales avec les grosses écuries. En effet, le budget décompte tout ce qui concerne le développement de la monoplace et ne tient donc pas compte du marketing, ni des trois plus gros salaires de l'entreprise, les salaires des pilotes étant exclues du décompte.

Ainsi pour développer une monoplace, la FIA a donné comme base un budget de 6,42 millions de dollars pour les 21 premières courses de la saison, puis 1,2 millions supplémentaires par course pour arriver à un total de 137,4 millions de dollars en 2023 avec 23 courses au calendrier.

Une revalorisation des courses sprint



Les courses sprint sont des dépenses supplémentaires par rapport à un Grand Prix habituel avec une seule course. Les 100 kms parcourus insinue que les équipes prennent des risques financiers et mécaniques. La FIA a donc prévu de compter 150 000 dollars de plus dans le budget pour ces courses. Initialement programmées trois fois dans le calendrier 2021 et 2022, en 2023 elles seront présentes à six reprises. Afin d'accepter cette prise de risque supplémentaires, les équipes ont négocié avec la FIA et la F1 un doublement du budget lié à la présence des courses sprint et des risques encourus. Il faudra donc désormais compter sur une enveloppe de 1,8 millions de dollars supplémentaires soit 300 000 dollars par course sprint.

Les dommages liés aux accidents sont pris en compte, mais pas pour les courses sprint. En effet, la FIA a prévu que les accidents et les abandons liés aux courses sprint seront cumulés et ajoutés dans le budget capé, dans la limite négociable si justifiée, de 100 000 dollars par évènement.

Le budget de développement se porte donc à 139,2 millions de dollars. Et ce n'est pas fini.

Une revalorisation due à l'inflation 2021 et 2022



Avec l'inflation qui sévit depuis plusieurs mois cependant, cette somme a été revalorisée de 3,1% comme le prévoit le règlement. Cette première revalorisation ne sera sans doute pas la dernière. Avec cette revalorisation, le budget de F1 2023 se portait donc d'après nos calculs à 143,51 millions de dollars.

Le règlement financier prévoit une indexation de la limite budgétaire par rapport à l'inflation moyenne connue dans le G7. En 2022, à l'heure actuelle, cette inflation est portée à 7,2%. Le budget 2023 se verrait ainsi revalorisé de 7,2%. On atteindrait donc la somme totale de 153,84 millions de dollars, soit l'équivalent en Euros.

Un budget aléatoire selon chaque écurie



Etant donné que les accidents des courses sprint seraient ajoutés au budget, les écuries pourraient donc voir leur budget être totalement différent. Certaines équipes pourraient donc par exemple en cas de coûteux dégâts lors des courses sprint atteindre largement 2 millions de budget capé en plus, comparé à d'autres équipes. Le budget présenté ici est donc une estimation minimum.

Un budget 2023 en hausse par rapport à 2022



21 courses :    135 000 000 $
+2 courses :         2 400 000 $
+6 sprint :             1 800 000 $
+3,1% (2021) :     4 315 200 $
+7,2% (2022) :   10 333 094 $
---------------------------------------------
TOTAL             153 848 294 $

A titre de comparaison avec 2022, avec 146 millions de budget, c'est 7,8 millions de dollars de plus. On est donc loin d'une baisse budgétaire significative comme prévue par le règlement. Le contexte cependant inflationniste n'aide pas les équipes à réduire le budget.

La FIA a annoncé lors de la mise en place du budget limité de vouloir diminuer le budget chaque année. En 2023 cependant, la totalité des équipes de F1 pourraient atteindre le budget de développement maximum.
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Haut