L'Arabie saoudite veut attirer des équipes de Formule 1

L'Arabie saoudite diversifie ses activités en s’impliquant dans le sport automobile depuis plusieurs années et vise à attirer plus de compétitions automobiles dans les années à venir.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
L’Arabie saoudite étend son implication dans le sport automobile et a des projets ambitieux pour son avenir.
© LAT images / L’Arabie saoudite étend son implication dans le sport automobile et a des projets ambitieux pour son avenir.
L’Arabie saoudite est un acteur majeur du sport automobile dans le monde depuis quelques années et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. En effet, le responsable du sport automobile en Arabie saoudite, le prince Khalid Bin Sultan Al Faisal, veut créer sa propre version de la vallée britannique du sport automobile au cours des 15 prochaines années. Un projet titanesque qui vise à obtenir un champion du monde saoudien en Formule 1.

« Nous voulons créer un hub », dévoile-t-il à Motorsport.com. « Nous avons de grandes entreprises qui peuvent contribuer à l'avenir du sport automobile. »

Des rachats d’écuries partiels



Pour mener à bien ce projet et pour attirer les écuries de Formule 1 présentes en Angleterre, un fonds d’investissement a pris des parts des écuries McLaren et Aston Martin. Le but de ces investissements est d’obtenir l’ouverture d’un siège social en Arabie saoudite dans les années à venir.

« Le fonds d'investissement privé a acheté des actions de McLaren et d'Aston Martin - nous nous dirigeons dans cette direction. J'espère que nous pourrons ouvrir et installer un siège social en Arabie saoudite ou embaucher des personnes qui peuvent nous aider à fabriquer des voitures ou de la technologie, à créer nos propres marques », révèle le prince Khalid Bin Sultan Al Faisal.

Un projet ambitieux



Dans le prolongement du développement des infrastructures liées au sport automobile, l’Arabie saoudite veut également créer une pépinière de champions qui seront amenés à évoluer en Formule 1 et en MotoGP principalement. Le pays du Moyen-Orient veut briller au travers de ces talentueux sportifs. Ce projet ambitieux se caractérise par des investissements colossaux dans tout le pays avec la création de circuits et la construction de futures académies notamment.

« Nous voulons vraiment avoir un champion, un pilote qui peut concourir dans le championnat de Formule 1, qui peut concourir en MotoGP. Nous investissons beaucoup dans les infrastructures, dans la construction de pistes en Arabie saoudite. Nous voulons construire des académies pour être plus impliqués : des équipes saoudiennes avec des pilotes saoudiens ou d'autres pilotes pour courir dans des équipes saoudiennes. C'est encore un long chemin à parcourir, mais j'espère que d'ici à 2030, 2035, 2040, nous pourrons atteindre nos objectifs », déclarait encore le responsable saoudien.
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Haut