Andretti estime que le front de protestation liée à son entrée en F1 est « une question d'argent »

Depuis qu'il a publiquement déclaré qu'il souhaitait arriver en F1, hormis Alpine et McLaren, les équipes ne lui ont offert que peu de soutien. Une situation qui agace l'Américain, mais qui n'entache pas sa détermination.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
L'association d'Andretti et Cadillac, aboutira-t-elle à la F1 ?
© Andretti / L'association d'Andretti et Cadillac, aboutira-t-elle à la F1 ?
Après l'annonce surprise du début d'année, de l'association Andretti avec Général Motors et plus précisément Cadillac. Michael Andretti pensait enfin avoir coché toute les cases.
Malgré cet appui, il se heurte toujours à un mur dans le paddock et ne cache pas sa frustration.

Dans une interview consacrée au magazine Forbes, il donne la réplique à ses détracteurs.

« C'est une question d'argent » , a déclaré Andretti. « D'abord, ils pensent qu'ils vont se faire diluer un dixième de leur revenus, mais ils deviennent aussi très pessimistes en pensant que nous prendrons également tous les sponsors américains. »

« Tout est une question de cupidité et de se regarder le nombre et de ne pas voir ce qui est le mieux pour la croissance globale du sport. »

Lui qui souhaite toujours arriver le plus rapidement dans la catégorie reine, peut néanmoins s'appuyer sur le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem mais ne s'étonne pas : « Je ne suis pas surpris » , a-t-il précisé. « En F1, les propriétaires font attention à eux-mêmes ; et pas de ce qu'il y a de mieux pour la série. »

« C'est la différence entre la position du président Mohammed et la position du propriétaire du sport. Le président Mohammed veille à l'avenir du sport. »

« Mohammed comprend. C'est un coureur et il comprend que la série a besoin d'une ou deux équipes supplémentaires. C'est un championnat de la FIA, et il détient la plupart des cartes pour susciter l'intérêt. »

Il assure cependant ne pas être découragé par cette situation, mais plus déterminé que jamais. « Vous devez rester concentré sur votre travail et ne pas écouter les oppositions. En fait, j'utilise les opposants comme source de motivation. C'est toujours amusant de les faire taire. »

Un moteur rebadgé pour son arrivée en F1 ?



Certaines équipes doutent de l'implication de Cadillac, partant du principe que si l'équipe arrive dans trois ans elle utilisera probablement un moteur Renault.

« C'est une rumeur – ce n'est pas vrai – Cadillac sera très impliqué dans la fabrication de la voiture. Si nous entrons, en 2025, il n'y aura pas encore de nouveau moteur, nous devrons donc utiliser un de ceux qui est utilisé maintenant. »

« Mais en 2026, il y a des choses que nous pouvons faire avec d'autres motoristes. Ce ne serait pas un moteur badgé, car il y aurait une propriété intellectuelle de Cadillac dans ce moteur, donc ce n'est pas un moteur badgé. »

Être l'une des meilleures équipes de Formule 1



S'il parvient à arriver en Formule 1, Andretti ne viendra pas pour faire de la figuration.

« Nous arrivons, de manière sérieuse » , a déclaré Andretti. « Il faudra beaucoup de temps pour y arriver, mais à terme, nous voulons être l'une des meilleures équipes de Formule 1. Notre objectif final est de concourir pour le championnat du monde dans cinq ou six ans. »

« Nous voulons concourir et courir contre les meilleurs au monde. Nous ne sous-estimons pas cela. Ce sera un long processus de construction, mais nous avons un bon plan pour y arriver. »
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Haut