Williams ne deviendra pas une équipe B de Mercedes assure son nouveau directeur

La Formule 1 a connu un bouleversement important en ce début de saison 2023. James Vowles a quitté Mercedes après 13 ans au sein de l'écurie allemande afin de devenir le directeur d'équipe de Williams.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Le nouveau directeur technique de Williams ne liera pas son écurie et Mercedes
© Williams F1 / Le nouveau directeur technique de Williams ne liera pas son écurie et Mercedes
Le nouveau directeur de l'équipe britannique affirme qu'il contribuera à la progression de Williams en Formule 1 et ne la transformera pas en seconde équipe Mercedes. Ce nouveau poste, comporte beaucoup de responsabilités pour James Vowles qui a été pendant plus de dix ans aux commandes de la stratégie de l'équipe Mercedes. Il n'exclut cependant pas la possibilité de collaborer avec son ancienne équipe dans le futur, cependant il met en avant les intérêts de l'équipe de Groove.

« Je ne considérerais pas cela comme une mini-Mercedes » affirme le nouveau directeur de Williams à Sky Sports.

« Cela ne veut pas dire que Mercedes et nous-mêmes n'aurons pas de collaboration sous une forme ou une autre, il y avait une collaboration avant mon arrivée, mais je dois faire ce qui est le mieux pour Williams à partir de maintenant. »

Williams est indépendante



Les liens entre l'équipe Mercedes et Williams sont forts depuis le début du partenariat moteur en 2014, toutefois l'écurie anglaise est tout à fait indépendante et ne subit pas de pression de la part de la firme à l'étoile. Toto Wolff confirme cette indépendance de l'écurie Williams et estime que James Vowles est l'une des meilleures personnes pour redresser l'équipe de Groove qui a connu une saison 2022 difficile.

« Il y avait toujours la spéculation que Williams, à cause du moteur Mercedes, était un subordonné mais rien de tout cela n'était évidemment vrai et nous ne sommes jamais intervenus dans une sorte de situation de pilote » assure le directeur de l'écurie Mercedes à Sky Sports.

« Il n'y a pas de mini-Mercedes ou d'équipe B, ni aucune de ces notions. Il s'agit de moi debout sur mes deux jambes et de réussir avec une organisation autour de moi » assure James Vowles.
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Haut