Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

La F1 sermonne les propos "inacceptables" de Ben Sulayem

F1. A la suite de la déclaration du Président de la FIA Mohammed Ben Sulayem, Liberty Media, propriétaire de la Formule 1, est monté au créneau en jugeant que ces propos "interfèrent" avec leurs "droits de manière inacceptable.”

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Ben Sulayem est-il allé trop loin ?
© Motors Inside / Ben Sulayem est-il allé trop loin ?

Le week-end dernier, le média Bloomberg a rapporté qu'un Fond d’Investissement Public Saoudien, avait proposé 20 milliards de dollars à Liberty Media, propriétaire de la Formule 1, pour reprendre les droits commerciaux de la catégorie reine du sport automobile. L'offre a été déclinée depuis par ce dernier.
Le président de la FIA Ben Sulayem s'est alors exprimé sur les réseaux pour faire par de son inquiétude sur les conséquences d'un prix de rachat exagéré pour la F1.

« En tant que gardiens du sport automobile, la FIA, en tant qu’organisation à but non-lucratif, se méfie des sommes prétendument annoncées de 20 milliards de dollars pour la F1 », avait-il indiqué sur Twitter Ben Sulayem.

« Il est conseillé à tout acheteur potentiel de faire preuve de bon sens, de considérer le plus grand bien du sport et de proposer un plan clair et durable – pas seulement beaucoup d’argent. »

« Il est de notre devoir de considérer quel sera l’impact futur pour les promoteurs en termes d’augmentation des frais d’hôtes et d’autres coûts commerciaux et tout impact négatif que cela pourrait avoir sur les fans. »

Une réponse ferme

À la suite de ces propos tenus, une lettre de Liberty Media a été, selon le BBC, envoyé via son département juridique au président de la FIA et à toutes les équipes de F1.

« Les circonstances dans lesquelles la FIA pourrait avoir un rôle dans un changement de propriétaire de la F1 sont très limitées, » est-il écrit.

« La FIA s'est engagée à ne pas porter préjudice à la possession, à la gestion et/ou à l'exploitation des droits commerciaux de la F1. »

« Les remarques faites par le président de la FIA sur le compte officiel interfèrent avec ces droits de manière inacceptable et dépassent les limites des attributions de la FIA et de ses droits contractuels. »

Pour rappel, la FIA est locataire des droits commerciaux de la F1 jusqu’en 2110 et a accepté de ne pas interférer dans les affaires commerciales, mais seuleument dans la partie réglementaire.

1 commentaire
Donnez votre avis
  1. Gravatar JYPajaud
    JYPajaudLe 25/01/2023, 20:50
    C'est une tempête dans un verre d'eau. Ben Sulayem adresse uniquement une remarque de bon sens qui s'apparente à : "et le sport dans tout ça ?" Il me semble évident que s'approprier la Formule 1 pour une somme délirante ne peut se justifier que par une alternative. Soit c'est un caprice de multi-milliardaires soit c'est une opération financière de haut vol pour gagner beaucoup d'argent. Dans le premier cas, le risque est de voir "le jouet" mal géré puis bradé. Dans le second, au nom de la rentabilité, les contrats seraient sujets à une inflation gigantesque, ce dont pâtiraient en premier lieu le public (places, droits télé, publicité etc...) et la discipline par ricochet de la désaffection.
    Répondre
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut