Leclerc ferme le bal à Fiorano

Ferrari achève aujourd’hui trois jours de tests sur sa piste à Fiorano. Après Robert Shwartzmann mardi et Carlos Sainz hier, c’est au tour de Charles Leclerc de prendre le volant de la SF21.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Charles Leclerc à Fiorano
© Ferrai / Charles Leclerc à Fiorano
Le pilote monégasque clôture ce stage d’entraînement avec plus de chance que ses collègues puisque la pluie s’est arrêtée du côté de Maranello. Cela lui a permis de s’élancer en fin de matinée sous le soleil, sur une piste presque sèche. Rappelons que Leclerc s’est entraîné pendant deux jours sur simulateur afin d’assimiler le projet 675.

Les conditions météo difficiles d’hier ont donné du fil à retordre à Carlos Sainz qui a alterné hier entre deux types de pneus. « Lorsque la journée a commencé à sécher, il a essayé les slicks mais est rapidement retourné sur les wets en raison d'un manque d'adhérence. Il a plu à nouveau dans l'après-midi à Fiorano, l'équipe a donc décidé de ne pas prendre de risques inutiles et a envoyé Carlos sur les pneus pluie une fois de plus. Il a finalement pu rouler en slick également, effectuant 93 tours pour un total de 119 pour la journée, soit 354 kilomètres. » a communiqué Ferrari.

Pendant une partie de la journée, deux "étudiants" de la Ferrari Driver Academy se trouvaient dans la voie des stands : la jeune espoir féminin Maya Weug ainsi qu'Arthur Leclerc, qui ont ainsi eu l'occasion de se familiariser avec le fonctionnement d'une équipe de Formule 1.

Après ces trois jours intensifs, l’équipe italienne aura un peu de répit avant la présentation de sa nouvelle monoplace pour la saison 2023 le 14 février prochain.

Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Pilotes concernés

Haut