Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Carlos Sainz aimerait rouler plus longtemps en essais hivernaux pour être mieux préparé

F1. Carlos Sainz ne trouve pas logique qu’un seul test de pré-saison soit organisé et espère que les pilotes « en auront plus à l'avenir »

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Carlos Sainz au volant de sa SF-23 lors des test à Bahreïn
© Motors Inside / Carlos Sainz au volant de sa SF-23 lors des test à Bahreïn

La saison a démarré à l'occasion du Grand Prix de Bahreïn, qui a eu lieu dimanche dernier, après trois jours d’essais hivernaux sur le circuit de Sakhir la semaine précédente. C’était la deuxième fois en trois ans que les équipes avaient trois jours pour se préparer pour la première course. Dans un contexte où la F1 cherche à réduire ses coûts afin d'être plus accessibles pour les équipes à petits budgets, cela représente seulement une journée et demie de teste de préparation par pilote. Seule exception, la saison 2022, où deux essais de trois jours ont eu lieu avec des voitures entièrement modifiées à la suite des modifications importantes de la réglementation technique.

Les équipes n'ont le droit de ne faire rouler qu’une seule voiture pendant les essais. Les pilotes doivent donc partager et peuvent vite être réduit à ne rouler que deux demi-journées en cas d'accident ou de problème mécanique. Carlos Sainz estime que c'est trop peu pour être prêt que ce soit physiquement ou en terme de fiabilité de la monoplace.

« Le moment choisi ne me dérange pas. C’est plus le fait que ça dure qu'une journée et demie. Qui décide ? Pourquoi ? Je comprends le coût associé à cela, mais conduire une voiture sur la piste pour un pilote est fondamental pour sa forme physique, pour la compréhension de la voiture et la fiabilité de la voiture. Il faut un peu plus que ça. J’espère donc que nous en aurons davantage à l’avenir. »

La force centrifuge reçue par les pilotes est quasiment inreproduisible en conditions d'entrainement. En effet, les muscles du coup sont sollicités latéralement sur plusieurs axes en même temps dans un virage et bien d'autres aspects interviennent. On a pu voir Nyck De Vries en Italie lors du remplacement qu'il a effectué être totalement anéanti à la fin de son Grand Prix ne parvenant même plus à s'extraire seul de la monoplace. Pourtant le pilote de réserve alors chez Mercedes avait une condition physique irréprochable.

L'abandon de Leclerc dû à un manque de temps de préparation

Les inquiétudes de Sainz se sont justifiées dimanche à Sakhir, lorsque son coéquipier Charles Leclerc a dû se retirer de la course à cause d'une panne moteur. Cet événement est peut-être le résultat d'un manque de temps pour préparer au mieux le pilote ainsi que sa monoplace.

Par ailleurs, le directeur de l’équipe, Frédéric Vasseur, a révélé après la course que Ferrari n’avait jamais rencontré le problème qui a contraint Leclerc à abandonner lors du Grand Prix de Bahreïn. « Nous n’avons pas du tout fait face au même problème pendant les six ou sept mille kilomètres que nous avons fait avec les moteurs la semaine dernière. Et nous n’avons jamais eu le même problème tout au long de l’hiver. ».

A noter néanmoins que dans le passé, le nombre de course à la saison était bien moins élevé avec en général 16 ou 17 courses par an. La trêve hivernale était alors plus grande, nécessitant des sessions d'essais plus nombreuses pour se remettre dans le bain. Avec les 23 courses au programme en 2023, la trêve hivernale n'est plus que de 10 semaines désormais.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Carlos Sainz Jr.

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut