Nous soutenir

Motors Inside lance ses abonnements à partir de 4€ / mois, sans engagement. Depuis toujours, nous privilégions la qualité et le confort de nos visiteurs.

0 publicité = 0 revenu.

Pour nous soutenir et nous aider à nous rendre sur les Grand Prix afin de vous proposer du contenu exclusif et de qualité, soutenez-nous.

Découvrir
nos abonnements

Norris souhaiterait voir les McLaren revenir à la couleur grise

Le pilote britannique rêve de piloter une McLaren grise comme à l'époque des succès de Lewis Hamilton au volant des monoplaces de Woking.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Les McLaren sont oranges depuis 2017
© McLaren / Les McLaren sont oranges depuis 2017
Et si McLaren faisait un retour dans le passé ? Ecurie mythique disposant d'un des plus beaux palmarès de l'histoire du sport, McLaren a plusieurs fois changé la couleur de ses monoplaces depuis sa création il y a plus de cinquante ans.

Pour la première course de son histoire, à Monaco en 1966, l'équipe actuellement dirigée par Zak Brown avait mis en piste une monoplace à dominante blanche avec une bande verte parcourant la carrosserie, la M2B, qui dispute dix Grand Prix jusqu'en 1968. A partir de cette année-là, Bruce McLaren, le fondateur de l'écurie, décide de peindre ses monoplaces en « Orange Papaye ». La M7A est ainsi la première McLaren à rouler sous cette nouvelle couleur. Ce choix s’expliquait notamment par le fait que le orange ressortait plus étincelant sur les écrans de télé en noir et blanc et permettait de mieux distinguer les McLaren des voitures concurrentes.

Les McLaren conservent cette couleur jusqu'en 1972, avant l'arrivée de la marque Yardley en 1973 et surtout de Marlboro comme sponsor principal de l'équipe en 1974 qui repeint les monoplaces en rouge et blanc. La première McLaren concernée est la M23 qui mène Emerson Fittipaldi au titre de champion du monde en 1974 ainsi que James Hunt en 1976. Ces couleurs mythiques dans l'histoire de la F1 arpentent les circuits jusqu'en 1996, et sont notamment les témoins des combats internes entre Alain Prost et Ayrton Senna à la fin des années 80.

A partir de 1997, pour satisfaire aux demandes de son motoriste Mercedes, les McLaren deviennent grises et remportent trois titres pilotes (Mika Häkkinen en 1998 et 1999, Lewis Hamilton en 2008) et un titre constructeurs (1998) avec ces couleurs. Après un passage à une livrée noire en 2015 et 2016, la nouvelle direction de McLaren décide de revenir à l'« Orange Papaye » à partir de 2017.

Pilote McLaren depuis la saison 2019, Lando Norris avait huit ans lorsque Lewis Hamilton est devenu champion du monde pour la première fois en 2008. Le pilote britannique se souvient de cette MP4/23 qui le faisait tant rêver : « Ces voitures m'ont donné envie de faire du sport automobile et d'accéder à la Formule 1. Lorsque j'ai commencé à suivre la F1, j'ai tout de suite supporté McLaren parce que leurs monoplaces avaient l'air cool. J'ai déjà demandé plusieurs fois à Zak (Brown) de revenir à la couleur grise. »

Un changement de livrée ne semble cependant pas à l'ordre du jour chez McLaren. Actuellement dernière au championnat constructeurs, l'équipe de Lando Norris et Oscar Piastri a bien d'autres problèmes à régler avant un éventuel passage par l'atelier peinture.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Donnez la bonne réponse à ce test anti-robot.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Passionnés

Motors Inside c'est :
- 15 déplacements sur des Grand Prix / saison,
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité, sans publicité.

Découvrir
nos abonnements

Pilotes concernés

Haut