Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Un calendrier plus (éco)logique : voici à quoi pourrait ressembler la F1 en 2024

F1. La F1 travaillerait déjà à élaborer un calendrier plus logique et plus durable sur le plan environnemental, dans le cadre de l'objectif du championnat d'atteindre zéro émission nette de carbone d'ici 2030.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Le circuit de Djeddah pourrait ouvrir la saison 2024.
© Haas / Le circuit de Djeddah pourrait ouvrir la saison 2024.

Trois week-ends à se tourner les pouces sans F1 depuis le Grand Prix d'Australie avant le retour à Bakou, pour ensuite passer directement à l'autre bout du monde (Miami) avant de revenir en Europe pour trois courses, et retourner sur le continent américain pour le Grand Prix du Canada. Ce calendrier 2023 de la F1 est tout sauf logique et durable pour l'environnement. C'est pourquoi Stefano Domenicalo espère confectionner un meilleur calendrier 2024, avec des courses davantage regroupées géographiquement.

Selon le média néerlandais De Telegraaf, la F1 débuterait en 2024 au Grand Prix d'Arabie Saoudite, une rumeur qui circulait déjà lors du week-end à Djeddah cette année, à la mi-mars. En cause : les 60 millions de dollars de redevance offerts par l'organisation seraient un argument très convaincant.

Il est également envisagé de regrouper en début de saison trois courses qui sont très éloignées géographiquement, à savoir l'Australie, le Japon et la Chine. Ceci permettrait de faciliter les déplacements des équipes de F1. Suzuka, qui a l'habitude d'accueillir une course en automne depuis plus de 30 ans, serait d'accord pour changer de calendrier et participer à cette série de courses en début de saison.

Quant au Grand Prix de Bahreïn, qui ouvre actuellement la saison, il serait déplacé plus tard dans l'année. Cela pourrait toutefois avoir une incidence sur les tests hivernaux officiels, qui pourraient ne plus avoir lieu à Sakhir, comme ce fut le cas ces deux dernières années.

Spa bientôt remplacé ?

Au milieu du calendrier viendraient les courses en Europe, suivies ensuite du continent américain (Austin, Las Vegas et le Brésil), avant un final à Abu Dhabi (avec potentiellement 100 millions de dollars sur la table pour avoir l'honneur de clôturer la saison).

Enfin, comme on vous l'indiquait il y a une semaine, les négociations se poursuivent pour voir le retour du Grand Prix d'Afrique du Sud au calendrier 2024. Mais rien n'assure que le circuit de Kyalami sera en mesure de revenir dès l'an prochain. Et si c'était bien le cas, cela pourrait se faire au détriment d'un autre Grand Prix, celui de Spa-Francorchamps. Mais rien n'est encore confirmé, toutes ces suppositions sont donc à prendre avec des pincettes.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut