La FIA met à jour la notion de "travailler sur la voiture" pendant l'exécution d'une pénalité en course

F1. La Fédération Internationale de l'Automobile a annoncé quelques changements dans les règlements techniques et sportifs 2023 et 2024. La notion de "travail" sur la voiture a notamment été clarifiée après la catastrophique fin de Grand Prix en Arabie saoudite où Alonso a été pénalisé puis s'est vu retrouver son classement initial après une réclamation d'Aston Martin.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Alonso sur le podium en Arabie saoudite avant d'être pénalisé quelques minutes plus tard par la FIA
© Aston Martin / Alonso sur le podium en Arabie saoudite avant d'être pénalisé quelques minutes plus tard par la FIA

La FIA réalise régulièrement des réunions avec les directeurs d'écuries afin de répondre aux demandes techniques ou sportives. Alors qu'une pause de plus de trois semaines a eu lieu depuis le Grand Prix d'Australie, les équipes, avec les directeurs et la FIA, se sont réunis virtuellement pour modifier le règlement sportif dès le Grand Prix d'Azerbaïdjan qui se tient ce weekend.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Le podium d'Alonso perdu puis redonné par la FIA en Arabie saoudite

Lors du Grand Prix d'Arabie saoudite, deuxième manche de la saison, Fernando Alonso a perdu son podium, pénalisé par la FIA, avant qu'il ne lui soit redistribué, à cause d'une mauvaise interprétation du terme présent dans le règlement technique "Travailler sur la voiture" lorsqu'on exécute une pénalité dans les stands.

Le règlement précise en effet que les mécaniciens ne peuvent pas "travailler sur la voiture" avant l'exécution de la pénalité mais Aston Martin a jugé que ses mécaniciens, qui ont touché la voiture, n'avait pas techniquement travaillé sur la voiture. Face à ce constat et un précédent, la FIA avait annulé la sanction, ce qui avait valu à Alonso se retrouver son podium. La FIA a souhaité donc ne plus laisser ce règlement sujet à interprétation et va donc le clarifier définitivement.

"Travailler sur la voiture" redéfini

Le communiqué explique : « La proposition de modification faite sur l'article 54.4.c) du règlement sportif en mars, sera ajoutée au règlement sportif 2023. »

Le règlement sportif a donc été mis à jour en conséquence et rajoute en complément les éléments suivants à l'article 54.4.C) : « Dans ce contexte, toucher la voiture ou le pilote de la main ou avec des outils ou l'équipement équivaudra à du travail. ».

L'article 54.4. c) au final contient les informations :
« Alors qu'une voiture est à l'arrêt dans la voie des stands à la suite d'une pénalité encourue conformément aux Articles 54.3a) ou 54.3b) ci-dessus, il ne pourra être travaillé dessus qu'après avoir
attendue la durée de la pénalité. Dans ce contexte, toucher la voiture ou le pilote de
la main ou avec des outils ou l'équipement constituera du travail. »

En considérant ce règlement sportif, l'Aston Martin de Fernando Alonso aurait bien du être pénalisée lors du Grand Prix d'Arabie saoudite, mais la décision ayant été validée, la FIA ne reviendra pas sur le sujet.

A noter également que le temps alloué à la procédure de grille pour un Grand Prix passera de 40 à 50 minutes. Sur certaines courses, ce temps supplémentaire sera utilisé pour la présentation des pilotes aux fans.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut