Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

La comparaison des rythmes des F1 sur les quatre premiers circuits entre 2022 et 2023

F1. Après un hiver passé à l'usine pour développer les voitures, les équipes peuvent faire un premier constat en regardant les comparaisons entre les premières courses de 2022 et 2023. Globalement, les performances sont à la hausse.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Max Verstappen comptait 27 points de retard au bout de quatre courses en 2022.
© RedBull / Max Verstappen comptait 27 points de retard au bout de quatre courses en 2022.

Les voitures évoluent et gagnent du rythme chaque hiver entre deux saisons. Cette règle s'applique habituellement quand la règlementation n'évolue pas trop. En 2022, les F1 ont connu une révolution technique avec le retour des fonds plats à effet de sol mais aussi les problèmes techniques qui vont avec, les rebonds.

En 2023, c'était donc la première saison où l'on pouvait comparer les temps des F1 de la nouvelle règlementation et le constat n'est pas le même partout.

Sakhir n'échappe pas aux améliorations

Pour le premier rendez-vous de l'année 2022, la F1 s'était rendue à Bahreïn. Un week-end qui présageait du bon pour la suite de la saison pour Ferrari. En qualification, le Monégasque avait signé un temps de 1:30.558, devançant de plus d'un dixième son rival, Max Verstappen. Cette année, les deux pilotes Red Bull ont réussi à descendre au-dessous de la barre de la 1:30.000, temps de Charles Leclerc lors de cette édition 2023. Max Verstappen s'est emparé de la pole en 1:29.708. Au total, sept voitures sont parvenues à faire mieux que le chrono de la pole de Leclerc en 2022, les deux Red Bull, les deux Ferrari, les deux Mercedes ainsi que Fernando Alonso.

En rythme de course, le constat est différent. Bien que le Grand-Prix 2023 ait duré presque quatre minutes de moins, la Safety Car de 2022 après l'abandon de Max Verstappen aura ralenti le rythme des pilotes sur cinq tours. Pour le meilleur tour en course, le pilote le plus rapide en 2022 était Charles Leclerc en 1:34.570, temps effectué au 51ème tour des 57. En 2023, c'est Guanyu Zhou qui a signé le meilleur chrono, en 1:33.996, devançant de plus d'une seconde Pierre Gasly. La marque du Chinois a été effectuée au dernier tour, alors qu'il chaussait des gommes tendres. Max Verstappen, leader du Grand-Prix, a bouclé son tour le plus rapide en 1:36.236, soit plus de deux secondes plus lent que Charles Leclerc en 2022.

Meilleur temps 2022 : 1:30.558
Meilleur temps 2023 : 1:29.708
Ecart : -0.858s

A Djeddah, pas le même constat

Lors du Grand-Prix d'Arabie Saoudite, troisième édition de son histoire sur le tracé de Djeddah, les chronos auraient pu fondre après avoir appris lors des deux courses précédentes. Pourtant, le résultat fut inverse. En qualification, Sergio Perez signe la pole en 1:28.265, contre 1:28.200 en 2022. L'abandon de Max Verstappen a peut-être évité une amélioration de cette marque tandis que le Néerlandais avait signé un chrono de 1:27.761 en Q1, soit cinq dixièmes de plus que son dauphin. A l'arrière du peloton, les chronos se sont légèrement améliorés. Le temps de passage pour la Q2 était de 1:30.256 en 2022, contre 1:29.929 en 2023.

En course, le phénomène est identique. Cette année, Max Verstappen a été le plus rapide sur un tour, avec un temps de 1:31.906, le seul sous les 1:32.000. En 2022, Charles Leclerc avait été le plus rapide en 1:31.634, tandis que trois pilotes avaient fait mieux que Max Verstappen en 2023.

Meilleur temps 2022 : 1:28.200
Meilleur temps 2023 : 1:28.265
Ecart : +0.065s

Le chrono des qualifications explosé en Australie

A Melbourne, troisième rendez-vous du calendrier cette saison, les voitures ont volé en qualifications. En 2022, la pole avait été raflée par Charles Leclerc, dominateur devant Max Verstappen, en 1:17.868. Cette année, le Néerlandais a explosé ce temps, en 1:16.732, mais ce n'est pas le seul. A titre de comparaison, en 2023, le chrono de la pole de Leclerc ne lui aurait pas permis de passer en Q3 et l'aurait positionné 12ème sur la grille. Valterri Bottas, dernier de la séance de qualification de l'édition 2023, aurait été positionné cinquième sur la grille en 2022.

En course, les mêmes progressions n'ont pas été observées. Sergio Perez n'aura amélioré la marque de Charles Leclerc en 2022 que de 25 millièmes. Cependant, cette année, sept pilotes sont descendus au-dessous des 1:21.000 contre deux la saison précédente. Le rythme global lors de ce Grand-Prix a tout de même augmenté entre ces deux éditions.

Meilleur temps 2022 : 1:17.868
Meilleur temps 2023 : 1:16.732
Ecart : -1.136s

Une nette amélioration malgré la baisse de la préparation

Malgré un nouveau format qui laisse moins de temps pour s'adapter à la piste, les chronos ont largement progressé entre l'année dernière et cette saison. En qualifications, en 2022, Charles Leclerc avait signé la pole en 1:41.359. Cette saison, le Monégasque l'a récupérée en 1:40.203, soit plus d'une seconde plus rapide que son précédent temps. Il a d'ailleurs battu la pole de la saison dernière dès la Q1.

En course également les chronos sont tombés. En 2022, Sergio Perez avait pris le point du meilleur tour en 1:46.046. Lors de cette édition 2023, George Russell est parvenu à prendre le meilleur tour après avoir battu le record de Max Verstappen dans le dernier tour de course. Près de trois secondes plus rapide que Sergio Perez en 2022, en 1:43.370. Le record de Sergio Perez a même été battu par Alexander Albon, pourtant quinzième au classement des pilotes sur un seul tour de ce circuit de Bakou.

Dans la globalité, les monoplaces vont plus vite, mis à part lors du week-end saoudien où les voitures sont restées dans les mêmes temps que l'année dernière. Reste à voir si les équipes vont continuer dans ce sens à Imola cette semaine.

Meilleur temps 2022 : 1:41.359
Meilleur temps 2023 : 1:40.203
Ecart : -1.156s

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut