George Russell a l'avantage sur Hamilton selon Peter Windsor

F1. Peter Windsor, commentateur de Formule 1, estime que George Russell a un avantage sur son coéquipier de Mercedes Lewis Hamilton en qualifications, osant même une comparaison avec Senna et Prost chez McLaren.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Peter Windsor compare Russell à Senna
© Motors Inside / Nicolas Lerooy / Peter Windsor compare Russell à Senna

Après avoir remplacé Valtteri Bottas, Russell a excellé lors de sa première saison en tant que pilote Mercedes en 2022, remportant la seule victoire de l'équipe. Dans le même temps, Lewis Hamilton, septuple champion du monde, a connu sa première campagne sans victoire depuis le début de sa carrière en F1 en 2007.

Motors Inside sans pub ?

La tendance s'est poursuivie au cours de cette nouvelle saison, Russell ayant surclassé Hamilton lors de quatre des cinq premières courses de la saison en 2023. Hamilton s'est qualifié 13e lors du Grand Prix de Miami le week-end dernier avant de remonter à la sixième place, deux places "seulement" derrière Russell mais avec 18 secondes derrière de retard.

Deux pilotes, deux styles de pilotage

Interrogé sur les domaines dans lesquels Hamilton est inférieur par rapport à Russell et à son prédécesseur Bottas, Windsor a souligné l'audace et la précision du jeune homme lors d'un tour de qualification. Le commentateur et journaliste ose même une comparaison glorifiante : « Je ne pense pas qu'il ait de faiblesse par rapport à Bottas. Je n'ai rien contre Valtteri, mais je ne vois pas de domaine dans lequel il était meilleur que Lewis. Je pense que George est meilleur que Lewis, un peu comme Senna était parfois meilleur que Prost en qualification. Il s'agit juste d'une finesse incroyable, pas d'un jugement, mais juste d'aller un peu plus loin. »

Windsor étaye son propos :« Si Lewis laisse trois centimètres, George en laissera un et demi sur un tour de qualification et parfois, cela entraînera une erreur, comme ce fut le cas lors des qualifications pour la course sprint à Bakou. » Pour l'homme de 71 ans, ces caractéristiques sont typiques du pilotage de Russell puisque « c'est la façon dont George a toujours conduit. Il n'a absolument aucune marge et parfois cela prend le dessus sur lui », estime-t-il.

« Et je pense que c'est là qu'on pourrait dire qu'il a un avantage sur Lewis, mais on pourrait dire que c'est la qualité de Lewis qui ne se met pas dans cette position et qui est plus au dessus de la voiture et très rarement il fait le genre d'erreurs que George fait quand il est juste à la limite. »

Peter Windsor assure que les erreurs de Lewis Hamilton sont des erreurs plus classiques comme « un mauvais échauffement des pneus ou le trafic, un mauvais rythme dans le trafic, ou peut-être une erreur de réglage qui fait que la pression des pneus ne correspond pas à ce qu'ils pensaient ».

Bottas n'opposait pas la même résistance à Hamilton



Windsor a insisté sur le fait que Bottas n'a jamais offert un défi sérieux à Hamilton, ajoutant : « Je ne vois pas où Bottas était meilleur que Lewis. Il l'a parfois battu parce qu'il avait une meilleure configuration ou parce que la course s'est déroulée à son avantage pour une raison ou une autre. Il est arrivé que Bottas surclasse Lewis [mais] cela n'est pas arrivé très souvent, n'est-ce pas ? »

« D'habitude, Bottas était rapide, mais après les qualifications et les changements de piste, il perdait soudainement deux ou trois dixièmes, mais occasionnellement, il était rapide. Je dirais que c'est seulement cela et je pense toujours que Lewis a une plus grande palette de facteurs opérationnels avec lesquels il peut jouer que George en termes de capacité naturelle et de ce qu'il peut faire avec la voiture sur une période de temps. »

Valtteri Bottas a remporté 10 courses en cinq saisons complètes en tant que pilote Mercedes entre 2017 et 2021, alors qu'Hamilton a remporté quatre championnats du monde consécutifs pour égaler le record de sept titres de Michael Schumacher.

Mercedes était alors l'écurie dominante du plateau et la concurrence moins pressante que ces dernières saisons. Le pilote finlandais recevait également des messages à la radio lui demandant de ne pas gêner Hamilton lorsque les deux se retrouvaient en piste.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

1 commentaire
Donnez votre avis
  1. Gravatar Mikehub
    MikehubLe 13/05/2023, 15:05
    Bah...Difficile d'être coéquipier d'Hamilton! Maintenant, il n'a plus 20 ans et George est un sacré pilote! Je pense que Lewis va reprendre la main dès lors que la voiture lui conviendra mieux. On l'a bien vu la saison dernière: Russell ne voyait plus le jour en seconde partie de championnat.
    Répondre
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Lewis Hamilton

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut