La Russie veut être remboursée après leur exclusion du calendrier

F1. Après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le Grand Prix de Russie a été rayé du calendrier de la F1. Le promoteur du circuit réclame les droits d'entrée payés en 2022.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
La dernière édition du GP de Russie a eu lieu en 2021
© McLaren / La dernière édition du GP de Russie a eu lieu en 2021

En 2014, après plusieurs tentatives infructueuses, la Formule 1 posait ses valises en Russie pour y disputer un Grand Prix. Le Grand Prix de Russie reste au calendrier jusqu'en 2021. Cependant, suite à l'invasion de l'Ukraine, de lourdes sanctions économiques ont été proclamé conte la Russie, ce qui a entrainé l'impossibilité d'organiser un week-end de course à partir de 2022, quand bien même un contrat avait été signé.

Motors Inside sans pub ?

Pourtant, selon Alexey Titov, promoteur du GP de Russie, les organisateurs du week-end de course avaient dûment payés les frais pour pouvoir accueillir la course sur le circuit de Sotchi, sans pour autant recevoir un remboursement de la part de la F1 : « Ils nous doivent de l'argent », explique-t-il à l'agence de presse Tass, « et nous demandons à la Formule 1 de nous le rendre. Les frais d'inscription ont été payés, mais la course n'a pas eu lieu. »

L'organisation avait en effet jeté les bases de l'accueil de la F1 pour le championnat du monde de 2022, qui n'a pas eu lieu en raison des sanctions imposées au pays. « Ils admettent qu'il y a une dette », ajoute Titov, « "et en ce sens, il n'y a pas de litige, mais ils disent qu'ils ne sont pas techniquement en mesure de rendre l'argent. En tant qu'organisateurs, nous étions contrôlés par la banque VTB, qui était un sponsor technique, et il existe donc des obstacles juridiques à la restitution des fonds. Quoi qu'il en soit, il y a bien sûr un espoir de récupérer cet argent. C'est l'argent du pays, et je n'ai pas peur de le dire. »

Cependant, si Titov a réaffirmé la possibilité de récupérer l'argent, il a en même temps nié la possibilité pour la Russie de réintégrer le championnat du monde de F1 à l'avenir : « La Formule 1 ne me manque pas du tout. Ils sont partis et nous avons eu la possibilité d'organiser nos propres courses, ce que nous avons fait. Tout le monde y a gagné. »

Le contrat liant Formula 1, l'organisateur du championnat du monde de F1, à la Russie courrait jusqu'en 2025. À partir de 2023, le Grand Prix devait avoir lieu sur la nouvelle piste nommée "Igora Drive", dans la banlieue de Saint-Pétersbourg.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Grand Prix de Russie

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut