Le Grand Prix d'Emilie-Romagne peut-il être reprogrammé ?

F1. Le Grand Prix d'Emilie-Romagne, à Imola, a été annulé à la suite des inondations. pour le moment, la FIA n'a pas communiqué sur le report de ce week-end, mais la probabilité de la tenue de la course à une date ultérieure est très faible.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
La région avait déjà été touchée par de fortes intempéries au début du mois de mai.
© Pirelli / La région avait déjà été touchée par de fortes intempéries au début du mois de mai.

La nouvelle faisait peu de doutes mais elle a été officialisée par Stefano Domenicali ce mercredi après-midi : le Grand Prix d'Emilie-Romagne n'aura pas lieu. Les inondations provoquées par les fortes intempéries qui sévissent sur la région de Bologne, où se trouve le circuit Enzo e Dino Ferrari ont provoqué l'annulation de l'évènement.

Motors Inside sans pub ?

Le tracé sous l'eau

Plusieurs parties du tracé étaient sous l'eau, après que la rivière Santerno, en bord de piste, ne soit sortie de son lit. Le bilan dans la région est d'au moins huit morts, plusieurs dizaines de blessés et des milliers de personnes déplacées et évacuées. C'est pour cela que Stefano Domenicali, patron de la F1 et natif d'Imola, a déclaré ne pas vouloir « surcharger les services d'urgence qui doivent déjà gérer cette horrible situation ».

Pour le moment, le sort définitif du Grand Prix d'Emile-Romagne n'est pas connu. Le week-end peut encore être décalé à une date ultérieure, même si cela a peu de chance de se produire. Avant la pause estivale, aucun week-end n'est possible d'accueillir le championnat du monde puisque les écuries auraient l'obligation d'enchainer quatre Grand Prix d'affilée.

Un Grand Prix pendant la pause estivale ?

Une autre solution pourrait être envisagée, mais elle aussi serait difficilement réalisable. La pause estivale de la saison 2023 s'opère entre le Grand Prix de Belgique, du 28 au 30 juillet, et se termine au Grand Prix des Pays-Bas, à Zandvoort, du 25 au 27 août. La F1 pourrait donc poser ses bagages à Imola lors de cette période. Mais la pause estivale de 14 jours, imposant la fermeture des usines des écuries, obligatoire au règlement deviendrait trop complexe à réaliser.

Après Zandvoort, il ne reste qu'un Grand Prix de la tournée européenne, à Monza, en Italie. Mais encore une fois, si le Grand Prix d'Emilie-Romagne était décalée après cette manche du championnat, les écuries enchaineraient quatre semaines de course. De plus, il n'y aurait que cinq petits jours entre la fin du Grand Prix d'Emile-Romagne et le début des essais libres à Singapour, de l'autre côté du globe.

En somme, il est très peu probable que le championnat du monde de Formule 1 revienne à Imola cette année à cause de la complexité du calendrier. Ce seront donc 22 week-ends de course qui seront disputés, au lieu de 24, après les annulations du Grand Prix de Chine, initialement prévu au calendrier et annulé à cause du COVID, et du Grand Prix d'Emilie-Romagne, due aux inondations.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Grand Prix d'Emilie-Romagne

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut