4 ans après son décès, Niki Lauda reste une légende

F1. Le 20 mai 2019, Niki Lauda trouvait la mort. 4 ans plus tard, il reste cette légende sur et en dehors de la piste. Retour sur quelques faits marquants de la carrière de l'Autrichien.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Niki Lauda au volant de sa Ferrari sur le circuit du Nürburgring
© Ferrari / Niki Lauda au volant de sa Ferrari sur le circuit du Nürburgring

Le décès de l’Autrichien le 20 mai 2019, quelques jours avant le Grand Prix de Monaco, avait ému le monde de la F1 et du sport automobile en général. Triple champion du monde, Niki Lauda a laissé un héritage important, qui continue d’inspirer les plus jeunes générations.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Un Héros avant d’être un champion

Titré en 1975 avec Ferrari, il est le grand favori en 1976. Mais cette année-là est celle de la bascule pour Niki Lauda. À l’issue de cette dernière il deviendra un héros pour toujours. Bien que son opposition à James Hunt fut légendaire, c’est cet accident au Nürburgring qui fera de lui une légende. Lorsqu’il perd le contrôle de sa monoplace, qui rebondit sur les rails et prend feu, tout le monde est pris d’effroi. Des pilotes s’arrêtent pour lui porter secours mais son état est grave et les médecins sont pessimistes : il a inhalé des vapeurs d’essence et ses poumons sont très sérieusement touchés.

Miraculeusement, il revient à Monza seulement 6 semaines après cet effroyable accident et s’installe dans son baquet. Plus surprenant, il est encore dans la course au titre face à James Hunt et pourrait donc toujours être champion du monde malgré l’épisode du Nürburgring. Seulement, lors de la dernière course à Fuji au Japon, il abandonne. Lors du Grand Prix, des trombes d’eau s’abattent sur le circuit et la course s’annonce dangereuse. Après 2 tours, Niki Lauda se retire : il ne veut pas tenter le diable et semble raisonné après son accident quelques mois plus tôt. Il laisse la couronne mondiale à James Hunt mais ce jour-là, l’Autrichien est peut-être encore un peu plus rentré dans la légende, sa légende.

Chez Ferrari, il sera titré une deuxième fois en 1977, marquant un peu plus son empreinte dans la légendaire écurie au cheval cabré.

Dernière danse chez McLaren

Après une pause, il rejoint McLaren en 1982 et une fois de plus, il écrira sa légende. En 1984, la saison est marquée par son duel avec le français Alain Prost. À l’issue de celle-ci, il remportera une troisième couronne mondiale, avec une avance d’un demi-point sur le français. L’Autrichien prendra sa retraite à la fin de l’année 1985. Triple champion du monde et victorieux chez Ferrari et McLaren, voici le parcours d’un homme qui n’était pas destiné à la course automobile. Le parcours d’un géant.

Son importance au sein de Mercedes

Directeur non-exécutif de Mercedes, Niki Lauda avait une importance cruciale dans l’écurie. Plus que n’importe qui, c’était lui qui avait attiré Lewis Hamilton à la fin de la saison 2012. Usant de promesses et d’un peu de bluff, l’Autrichien avait attiré le Britannique alors un peu usé par McLaren. Pari réussi, dès 2014, Hamilton décrochait son deuxième titre de champion du monde, avant d’en obtenir 5 autres dans l’écurie allemande. Niki Lauda était également présent dans la vie de ses pilotes, pour les encourager et mettre de l’ordre s’il y en avait besoin. Plus qu’un directeur non-exécutif, c’était un véritable homme de confiance et gentleman.

Sur et en dehors de la piste, Niki Lauda n’a jamais arrêté d’écrire sa légende. Même après son triste décès le 20 mai 2019, il continue d’être présent dans les mémoires. Niki Lauda est éternel et sa casquette rouge pour masquer ses graves brûlures en est un symbole aujourd'hui.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut