Alonso réagit au futur partenariat entre Aston Martin et Honda

F1. En marge du Grand Prix de Monaco, Fernando Alonso a été interrogé sur la récente annonce faite par son équipe qui sera motorisée par Honda à partir de 2026.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Fernando Alonso est abonné aux podiums cette saison
© Aston Martin / Fernando Alonso est abonné aux podiums cette saison

Septième du dernier championnat, Aston Martin a fait un bond en avant impressionnant cette saison. Après cinq courses, l'écurie britannique est actuellement deuxième au classement derrière les intouchables Red Bull. Surtout, leur pilote vedette Fernando Alonso est monté à quatre reprises sur le podium.

Motors Inside sans pub ?

Pour se rapprocher encore de la tête, le propriétaire de l'équipe, Lawrence Stroll, a décidé de faire d'Aston Martin l'équipe d'usine d'Honda afin que les toutes les ressources d'un important constructeur soient concentrées sur ses monoplaces.

A la veille des premiers essais libres du Grand Prix de Monaco, Fernando Alonso a été interrogé sur cette actualité se déclarant enthousiaste : « C'est une excellente nouvelle pour l'équipe, je suis très excité. Cela montre toute l'implication d'Aston Martin pour remporter des courses et gagner des championnats dans le futur, d'être indépendant, de fabriquer ses propres boîtes de vitesses et tout ce qu'il y a sur la voiture. »

Et d'ajouter : « C'est probablement le seul moyen d'être à 100% en contrôle de tout ce qu'il y a dans le package de votre voiture. C'est un excellent signal envoyé à tout le monde chez Aston Martin que le désir et le potentiel pour gagner sont là. »

Le partenariat entre les deux entités débutera en 2026 lorsqu'une nouvelle réglementation moteur sera mise en place. Alonso ne sait pas encore s'il sera présent sur la grille dans trois ans : « Je ne sais pas ce que je ferai en 2026. Ce serait vous mentir si je vous disais que je savais. Ce qui est sûr, c'est que je me sens bien, motivé et rapide. Si je continue à prendre du plaisir, j'adorerai continuer à piloter. Il y a encore une longue route à faire jusqu'en 2026. »

Alonso a passé trois saisons chez McLaren avec un moteur Honda derrière le dos entre 2015 et 2017. Période très difficile pour l'Espagnol tant le moteur japonais souffrait d'énormes problèmes de fiabilité. Cependant, l'Ibère ne voit aucun problème à retravailler avec l'actuel motoriste de Red Bull et AlphaTauri.

« Rouler à nouveau avec Honda ne sera pas un problème pour moi. Je sais que ça n'avait pas bien marché la dernière fois avec McLaren. Mais je pense qu'ils ont prouvé qu'ils avaient maintenant un package compétitif. Ils ont gagné le championnat en 2021, ils ont gagné le championnat en 2022, ils le gagnerons certainement en 2023. Ce sera une nouvelle réglementation mais je pense que c'est un projet très excitant, c'est sûr. »

Reste à savoir si Alonso sera toujours là en 2026, lui sur qui le temps ne semble pas avoir d'emprise.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut