Günther Steiner pointe "l'incohérence" de la FIA après la pénalité d'Hülkenberg

F1. Le directeur de l'équipe Haas a exprimé son incrédulité face aux 5 secondes de pénalité imposées à Nico Huklenberg pour la manœuvre sur Sargeant. Il n'a pas manqué d'être critique envers la FIA.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Günther Steiner, Team Principal de l'écurie Haas
© Haas / Günther Steiner, Team Principal de l'écurie Haas

Une atmosphère de colère et de déception règne chez Haas après le Grand Prix de Monaco, en particulier en ce qui concerne les décisions prises par la direction de course à l'encontre de Nico Hülkenberg.

Motors Inside sans pub ?

Le Grand Prix de l'Allemand a en effet été compromis dès le premier tour de course après un dépassement audacieux, qui n'a pas provoqué d'accident ou de contact sérieux, au détriment de la Williams de Logan Sargeant. A l'entrée du virage de Mirabeau, Hülkenberg a percuté l'Américain au terme d'une manœuvre à la limite, qui a vu le pilote Haas bloquer sa roue avant droite. Cette tentative a été jugée déloyale par les commissaires, qui ont infligé une pénalité de cinq secondes au N°27.

Comme si cela ne suffisait pas, le pilote de 35 ans n'a pas purgé sa pénalité correctement, raison pour laquelle la direction de course lui a ajouté une nouvelle pénalité de 10 secondes. Une décision, notamment celle relative à la manœuvre sur Sargeant, considérée par beaucoup comme excessive, même si Hülkenberg n'a pas voulu créer de polémique sur l'incident : « Le week-end n'a pas été le meilleur, mais la course a tout de même été amusante, avec toutes ses étapes, les différents pneus et les différentes conditions », a-t-il commenté.

« Je suis heureux de l'avoir terminée. Le rythme était assez bon lorsque j'avais une piste libre, mais pendant la majeure partie de la course, j'étais coincé dans le trafic. D'une certaine manière, je pense que les problèmes que nous avons rencontrés étaient spécifiques à Monaco, donc j'espère que nous serons dans une meilleure position à Barcelone. »

Günther Steiner furieux contre la FIA

Malgré ces incidents, Hülkenberg n'a terminé que 17e, faisant tout de même mieux que Magnussen, 19e. Reste que la pénalité infligée à l'Allemand n'a pas été acceptée par le Team Principal Günther Steiner, qui a commenté les "jugements" à l'encontre de son pilote : « Nous avons essayé de tout faire pour entrer dans les points », a-t-il ajouté, « cela n'a aucun sens de finir 12e, 13e ou 14e, alors nous avons décidé de prendre un pari à la fin, en restant à l'extérieur puis en rentrant aux stands avec les pneus pluie, parce qu'on ne sait jamais ce qui peut arriver, mais cela n'a pas fonctionné. Nous avons perdu la course en qualifications et nous savions qu'à moins d'un événement spécial, nous ne pourrions pas entrer dans les points. Nous avons essayé, tout le monde a travaillé dur pour y arriver. Nous avons reçu une pénalité, nous ne savons pas pourquoi, au premier tour. Encore une fois, la FIA n'a pas été cohérente, mais cela semble être la norme maintenant. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix de Monaco

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut