Max Verstappen a touché plusieurs fois les rails sous la pluie et a bien failli tout perdre

F1. A Monaco, la pluie s'est invitée à la mi-course, mettant à la faute plusieurs pilotes. Max Verstappen, alors leader de la course, est passé proche de la catastrophe. Il explique comment il aurait pu tout perdre.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
La pluie est arrivée à la mi-course alors que Max Verstappen ne s'était pas encore arrêté.
© Red Bull / La pluie est arrivée à la mi-course alors que Max Verstappen ne s'était pas encore arrêté.

Le Grand Prix de Monaco a été marqué par la présence de la pluie à la mi-course. Max Verstappen n'a pas craqué sous les conditions météorologiques piégeuses. Pourtant, à plusieurs reprises, le Néerlandais est allé aux limites, en passant très proche du mur. En fin de relais sur son premier train de pneus, Max Verstappen attendait l'apparition des premières goutes pour s'arrêter.

Motors Inside sans pub ?

Des pneus usés sous la pluie

En conséquence, sur des pneus très usés (55 tours), Max Verstappen a dû gérer sur une piste devenant de plus en plus mouillée notamment sur certains virages seulement, des rues de Monaco. Un exercice plus que compliqué, qui requiert beaucoup de maitrise et de concentration. Le Néerlandais a gardé son calme pour amener sa voiture jusqu'aux stands afin de chausser les intermédiaires.

« S'il avait fait beau et ensoleillé, je me serais arrêté plus tôt pour mettre les pneus durs. Mais je n'ai pas pu le faire à cause des risques de pluie qui pesaient autour du circuit. J'ai dû rester dehors jusqu'au bon moment. », a expliqué Max Verstappen.

Le Néerlandais aux limites

Le Néerlandais a pris des risques lorsque la piste n'était plus sèche. Sur les images de sa caméra on-board, la monoplace du leader du championnat du monde touche à plusieurs reprises les rails, notamment au virage du Portier. Il était presque impossible pour lui de garder la température dans ses pneus, le menant à la faute.

« Avec des pneus très abimés, rouler sur ce circuit était très difficile. Je n'ai pas passé un très bon moment. J'ai touché plusieurs barrières, surtout sur mon tour de rentrée aux stands. Je pense que c'était très très difficile. », témoigne le Néerlandais.

Trouver le juste milieu

Avant son passage aux stands, Max Verstappen a perdu beaucoup de temps sur son premier poursuivant, Fernando Alonso. L'écart s'est réduit de près de six secondes, tandis que l'Espagnol se rapprochait du double champion du monde. Max Verstappen, à ce moment-là, était dans la gestion de son effort. Le pilote Red Bull ne voulait pas prendre de risques pour ne pas tout perdre.

« J'avais une avance très confortable. Je ne voulais pas tout risquer juste pour être aussi rapide et finir dans le mur. Tu dois rester concentrer et faire un peu plus attention. », a ajouté Max Verstappen. Mais dans le même temps, le Néerlandais ne devait pas trop ralentir, au risque de perdre toute son avance. « C'est important de ne pas prendre trop de risques, mais en même temps, tu dois rester un minimum rapide. Il me semble que j'avais Lando Norris dans ma boîte de vitesse, donc je me disais qu'il fallait que j'accélère. », a-t-il continué.

Finalement, Max Verstappen s'est largement et logiquement imposé dans les rues de Monaco. Sa gestion de course sous la pluie lui a permis de garder l'avantage sur Fernando Alonso, et n'a jamais paniqué face au retour de l'Espagnol.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix de Monaco

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut