Russell ne voulait pas mettre de pression sur Mercedes malgré ses appels radio à Monaco

F1. George Russell a expliqué les raisons qui l'ont poussé à demander à Mercedes si il était possible d'inverser les positions par rapport à Lewis Hamilton lors du Grand Prix de Monaco.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
L'année dernière, les deux pilotes Mercedes avaient terminé p5 et p8.
© Motors Inside - Nicolas Lerooy / L'année dernière, les deux pilotes Mercedes avaient terminé p5 et p8.

George Russell a expliqué qu'il n'avait l'intention de mettre une pression supplémentaire sur Mercedes lorsqu'il a demandé si les positions pouvaient être échangées entre lui et Lewis Hamilton lors du Grand Prix de Monaco.

Motors Inside sans pub ?

Le pilote numéro 63 s'est vu infliger une pénalité de cinq secondes après avoir rejoint la piste de manière dangereuse, ce qui a engendré une collision avec Sergio Perez dans le virage de Mirabeau quelques secondes après. La Mercedes percutée de côté par la Red Bull s'est soulevée, heureusement sans gravité et les deux monoplaces ont pu continuer le Grand Prix.

Dans ces conditions, Russell, cinquième, a estimé qu'il pouvait être menacé par Charles Leclerc, sixième, alors qu'Hamilton était quatrième.

Le pilote de 25 ans a depuis expliqué les raisons pour lesquelles il avait évoqué la possibilité que l'équipe le laisse dépasser Hamilton.

« J'étais retenu par Ocon et Lewis, et Charles me rapprochait », a déclaré Russell aux médias après le Grand Prix.

« Je n'allais certainement pas risquer quoi que ce soit sur Lewis dans des conditions et sur un circuit comme celui-ci, mais avec cette pénalité de cinq secondes, cela aurait pu être un bon tampon si Charles m'avait rattrapé. Mais cela n'a pas été nécessaire en fin de compte. J'ai dit à l'équipe, sans obligation ni pression de ma part, qu'il fallait juste y réfléchir. »

Russell a finalement réussi à terminer à la cinquième place en conservant une avance supérieure à 5 secondes par rapport à Charles. Grâce à sa bonne performance collective, Mercedes est désormais à un point d'Aston Martin, deuxième du championnat des constructeurs.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix de Monaco

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut