Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

La présence du roi de Malaisie à Monaco laisse penser à un retour de la F1 à Sepang

F1. Abdullah Shah, roi de la Malaisie, était présent sur le podium du Grand Prix de Monaco le week-end dernier, lors de la remise des trophées. Une présence qui ne semble pas dénuée de sens quant au retour de la discipline dans l'état asiatique.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
La dernière édition du Grand Prix de Malaisie a eu lieu en 2017
© Manor / La dernière édition du Grand Prix de Malaisie a eu lieu en 2017

C'est une présence qui a pu passer inaperçu mais Abdullah Shah, roi de la Malaisie, était présent au côté de l'état-major monégasque et du président de la FIA Mohamed Ben Sulayem sur le podium du GP de Monaco.

Absent du calendrier de la Formule 1 depuis la fin de l’édition 2017, la Malaisie semble vouloir à nouveau la catégorie reine du sport automobile. Le Grand Prix de Malaisie disputé sur le circuit international de Sepang était présent sans interruption au calendrier de la Formule 1 depuis 1999.

Le gouvernement malais de l’époque estimait que le manque de popularité de la Formule 1, à une époque où Mercedes dominait sans partage le sport, ne justifiait plus la somme à débourser pour accueillir la catégorie reine du sport automobile.

La présence du roi de Malaisie Abdullah Shah, sur le podium lors des festivités après la course monégasque semble être un signe d'un nouvel intérêt de la "Mini Asie" pour la discipline. Le gain de popularité croissant de la Formule 1 depuis l'arrivée de Liberty Media est un élément qui a dû pencher dans la balance.

« La F1 reste très chère mais nous aimerions réintégrer le calendrier si un accord acceptable pouvait être trouvé avec les dirigeants de Liberty » confirmait la ministre de la Jeunesse et des Sports, Hannah Yeoh. « D’autant que nous venons déjà de débourser un peu plus de 4,5 millions d’euros juste pour réparer les infrastructures vieillissantes du circuit de Sepang et moderniser la piste. »

Le championnat du monde de MotoGP reste un des seuls championnats de sports mécaniques majeurs à se produire encore aujourd'hui sur la piste de Sepang.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut