Encore un week-end compliqué pour Charles Leclerc en Espagne

F1. Alors qu'il sortait d'une 6e place dans les rues où il a grandit, Charles Leclerc a encore été à la peine sur ce week-end, en terre catalane.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
À l'heure actuelle, Ferrari compte 69 points de moins au classement que l'année dernière avec autant de courses.
© Ferrari / À l'heure actuelle, Ferrari compte 69 points de moins au classement que l'année dernière avec autant de courses.

Charles Leclerc a connu un week-end très compliqué. Le Monégasque a terminé 11e d'un Grand Prix anormalement anonyme pour lui. Grâce à la pénalité de Yuki Tsunoda, il échoue à la porte des points juste derrière son grand ami, Pierre Gasly.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Charles Leclerc partait de loin. Pour la première fois depuis Monaco 2019, le Monégasque a été éliminé en Q1. Le lendemain, il a été contraint de partir depuis la voie des stands car des changements importants avaient été effectués sur le train arrière, brisant ainsi le "parc fermé".

La Scuderia a lutté pour le rythme de course au cours des sept premières courses et l'équipe italienne a semblé avoir corrigé cela avec les nouveaux pontons équipés sur la SF-23. Cependant, en s'adressant aux médias, Charles Leclerc pense que son équipe est encore loin du compte.

« Nous avons encore beaucoup à faire, c'est très bizarre et très compliqué de comprendre parce qu'avec le premier run en pneus durs, je n'avais aucune adhérence, c'était horrible. Puis ensuite sur le deuxième relais encore en pneus durs, tout allait bien, pourtant j'ai fait la même chose de mon côté et je n'obtiens pas le même résultat. Heureusement, nous avions moins de problèmes aujourd'hui par rapport aux qualifications. Aujourd'hui la voiture faisait plus ce qu'on attendait d'elle, mais nous avons toujours les problèmes avec les pneus, surtout dans les premiers relais ».

Un constat flagrant

Max Verstappen mène le championnat du monde des pilotes et ne semble pas décidé à le lâcher de si tôt. Cela fait même un an qu'il n'a pas quitté la première place, depuis un certain Grand Prix d'Espagne 2022 où Charles Leclerc avait abandonné. Sauf qu'à cette époque, le Monégasque ne comptait que 6 points de retard sur Max Verstappen, et surtout avait déjà emmagasiné 104 points contre 42 après autant de courses.

Charles Leclerc, un peu résigné déclare : « Les sensations étaient plus proches de ce que nous devrions ressentir, donc c'était un peu mieux. Mais dans l'ensemble, nous manquons encore beaucoup de performance, surtout en course. »

Le pilote Ferrari a maintenant rendez-vous au Canada, sur le circuit Gilles Villeneuve.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Grand Prix d'Espagne

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut