Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Le contact avec Hamilton n'est que de la "malchance" pour Norris

F1. Après son contact avec la Mercedes au virage 1, Lando Norris a passé son Grand Prix à l'arrière du peloton, ruinant sa superbe qualification barcelonaise.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Lando Norris n'a pas inscrit de points malgré sa 3e place sur la grille de départ
© Motors Inside / Nicolas Lerooy / Lando Norris n'a pas inscrit de points malgré sa 3e place sur la grille de départ

Les chances de Lando Norris de bien figurer à l'arrivée du Grand Prix hier ont été réduites à néant dès les premiers instants de course, suite à son contact avec Lewis Hamilton.

Le pilote McLaren avait réalisé une excellente performance lors des qualifications sur le circuit de Barcelona-Catalunya pour se classer troisième sur la grille de départ. Il a égalé sa meilleure performance depuis Abu Dhabi 2021.

Quelques secondes après l'extinction des feux, le jeune Britannique est venu endommager son aileron avant contre la roue arrière gauche de la monoplace de son compatriote. Il n'y a plus eu d'autres choix que de s'arrêter aux stands.

Cap sur Montréal

Norris n'a fini que 17e, à un tour de Max Verstappen. Mais face aux médias, il a insisté sur le fait que la collision n'était qu'un incident de course.« Je n'ai pas vu que Max est sorti large au virage 1 et a dû traverser le trottoir au virage 2 », a déclaré Norris. « On a vérifié et j'étais trop près de Lewis pour pouvoir réagir et freiner. Je n'ai pas eu de chance. Il n'y avait pas d'enjeu, ils ont freiné cassé dans le virage 2 alors qu'on ne freine jamais dans le virage 2. »

Interrogé sur ce qui lui est passé par la tête après le contact, Norris a simplement répondu : « F**k ».
Poussé à se demander si Hamilton a provoqué un contact évitable, Norris a insisté : « Lewis n'a rien fait de mal. Ce n'était pas volontaire, c'était juste de la malchance. Il a fait un mouvement et je ne savais pas qu'il allait le faire. J'ai juste touché sa roue. »

Lando Norris aura deux semaines pour digérer ce Grand Prix d'Espagne frustrant, avant d'essayer de récolter des points importants à Montréal, sur le circuit Gilles Villeneuve.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix d'Espagne

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut