Günther Steiner réprimandé pour ses propos sur les commissaires de course

F1. Günther Steiner, patron de Haas F1 Team, a été réprimandé par les commissaires du Grand Prix d'Espagne pour les commentaires qu'il a fait concernant la gestion des événements de Monaco par la FIA.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Günther Steiner, patron de l'écurie Haas F1 Team.
© Haas / Günther Steiner, patron de l'écurie Haas F1 Team.

L'affaire date de plusieurs jours. Günther Steiner s'est élevé contre la décision des commissaires du Grand Prix de Monaco d'imposer une pénalité de temps à Nico Hülkenberg pour un accrochage dans le premier tour.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Estimant que son pilote n'a pas provoqué un contact fâcheux, il avait déclaré qu'il était temps de nommer des commissaires professionnels à plein temps : « Dans tous les sports professionnels, il y a des professionnels qui sont arbitres de ce genre de choses. La F1 est l'un des plus grands sports au monde, et nous avons encore des profanes qui décident du sort de personnes qui investissent des millions dans leur carrière. Et c'est toujours une discussion parce qu'il n'y a pas de cohérence. »

« Je pense que nous devons passer à la vitesse supérieure. Je pense que le moment est venu. Je pense que nous en discutons depuis des années et des années et que nous en revenons toujours à cette question ».

Convoqué le samedi avant le Grand Prix d'Espagne

Les commentaires de Steiner n'ont pas été bien accueillis par la FIA et il a été convoqué pour répondre à des accusations potentielles de mauvaise conduite pour avoir utilisé un langage qui aurait pu causer « offense, humiliation ou être inapproprié ».

À l'issue d'une audience qui s'est tenue samedi, le dirigeant italo-américain a été réprimandé, mais a précisé qu'il avait utilisé le mot "profane" en référence à la définition officielle du dictionnaire : "personne qui n'a pas de connaissances professionnelles ou spécialisées dans un domaine particulier".

Dans un communiqué publié dimanche matin, les commissaires ont déclaré : « Le mot "profane" employé par M. Steiner et sa référence à d'autres sports ayant un personnel "professionnel" pourraient être, et ont été, perçus comme offensants et, à notre avis, ont raisonnablement offensé non seulement les commissaires de Monaco, mais aussi d'autres membres du personnel de la FIA et de nombreux bénévoles du sport automobile. »

Les commissaires ont préféré retenir que les propos du patron de l'écurie américaine ne visaient pas la « manière non professionnelle » dont ces derniers agissaient, mais plutôt que le terme "profane" était destiné à des personnes « qui travaillaient occasionnellement et non un manque de qualifications ou de spécialisation » des commissaires de course.

Steiner s'est excusé

Dans une déclaration publiée après le verdict, Günther Steiner a déclaré que la situation avait été envenimée par une mauvaise interprétation de son choix de mots, et s'est excusé en assurant : « J'ai expliqué aux commissaires que je n'avais pas l'intention d'offenser qui que ce soit et que mon utilisation de certains mots aurait pu être mal interprétée ou mal comprise par certaines personnes. J'ai dit aux commissaires que je m'excusais si mes déclarations avaient été mal comprises ou avaient blessé quelqu'un, car ce n'était pas mon intention. Je réitère ces excuses ici. »

Les commissaires ont fait savoir qu'ils « acceptent les excuses » du dirigeant de 58 ans.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Grand Prix d'Espagne

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut