Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Les pilotes McLaren savaient qu'ils n'allaient pas finir dans les points

F1. Après une bonne qualification à Barcelone, les McLaren se sont effondrées en course, ne marquant aucun point. Andrea Stella, tout comme ses pilotes, s'attendait à ce dimanche difficile.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Lando Norris s'était qualifié à la troisième place en Espagne.
© McLaren / Lando Norris s'était qualifié à la troisième place en Espagne.

McLaren pensait voir une amélioration en Espagne après avoir signé une troisième place en qualifications avec Lando Norris. Un très bon samedi qui laissait présager une bonne course le lendemain et pouvoir inscrire de très gros points, dans une saison où l'équipe de Woking en a besoin.

Un samedi propice

En réalité, Lando Norris et son équipe s'attendait à un dimanche compliqué. Depuis le début de saison, les courses sont compliquées pour McLaren qui souffre des points faibles de sa voiture, notamment la tenue des pneus. Oscar Piastri s'élançait également à l'intérieur du top 10, à la neuvième position, mais n'a pas réussi à concrétiser pour inscrire des points.

Les faits de course n'ont pas été du côté de Lando Norris, qui s'est fait toucher par une Mercedes dans le premier tour de course. Un évènement, qui n'aura pas été la seule cause de la contre-performance en course. Andrea Stella avertissait déjà après les qualifications que la course ne serait pas la même performance.

« Les nouveaux pneus softs donnent beaucoup d'adhérence. C'est pour cela que nos problèmes de balance, associés à ceux lors des virages rapides, semblent aller mieux. [...] Mais c'est aussi pour cela que nous sommes réalistes et prudents pour la course. Ces avantages ne marchent que sur un tour sur des pneus softs », avait averti Andrea Stella.

Les nouveaux pneus en cause

Pour justifier une performance presque parfaite en qualifications, Andrea Stella a évoqué plusieurs facteurs. Les conditions météorologiques parfaites pour la performance des pneus et de la McLaren. Mais le directeur d'équipe pense également que les équipes rivales ont sous-performé.

« Les qualifications ne représentaient pas vraiment l'ordre. Avec les conditions plus chaudes dans l'air le dimanche, et sans l'avantage des nouveaux pneus softs, on a juste terminé sans vitesse et sans rythme durant la course », a confié Andrea Stella.

Avec le contact du premier tour, Lando Norris a endommagé son aileron avant et a été contraint de rentrer aux stands pour le changer. Cela l'a fait ressortir à la dernière position, loin de tout le monde, et a peut-être condamné sa course. Le directeur d'équipe de McLaren pense que le Britannique aurait pu accrocher un top 10 sans cet accrochage.

« Je pense que Lando Norris aurait pu accrocher le train avec les voitures de Guanyu Zhou et Yuki Tsunoda, juste derrière les Aston Martin. Nous aurions pu être dans ce groupe. Mais je ne sais pas si nous serions parvenus à être à l'avant de ce groupe ou à l'arrière », a témoigné Andrea Stella.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix d'Espagne

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut