Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

McLaren réclame l'intervention de la FIA sur l'aileron arrière d'Esteban Ocon au Canada

F1. Dimanche dernier en course, l'aileron arrière de l'Alpine d'Esteban Ocon oscillait dangereusement, ce que Lando Norris n'avait pas manqué de signaler de multiples fois à la radio. McLaren demande désormais des explications et une intervention claire de la part de la FIA et des autres équipes.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Malgré un aileron oscillant, Esteban Ocon a ramené une belle 8e place à l'issue du Grand Prix du Canada.
© Alpine / Malgré un aileron oscillant, Esteban Ocon a ramené une belle 8e place à l'issue du Grand Prix du Canada.

Alors que Lando Norris se battait pour la 8e place en piste (malgré sa pénalité de 5 secondes), l'aileron arrière d'Ocon oscillait de manière « extrême », a précisé McLaren. Bien qu'il ne se soit rien passé jusqu'à l'arrivée, McLaren avait peur que ce dernier se décroche et heurte violemment la voiture de Lando Norris. L'écurie britannique réclame une investigation.

« Il ne peut pas osciller comme ça, en dehors de son comportement normal », a déclaré Andrea Stella, directeur d'équipe de McLaren. « Je suis sûr que cet aileron ne fonctionne pas conformément à sa conception. Vous devez connaître la construction de votre voiture. »

Alpine répond à McLaren

De son côté, l'écurie française se défend en clamant que l'aileron est resté en place. « Il n'est pas tombé, il est resté en place », s'est exclamé Otmar Szafnauer.

« Nous testons cela en R&D et nous le soumettons à ces tests, simplement en raison de la façon dont il est monté. Nous voyons donc ces types de modes et comprenons s'il va se détacher ou non, alors nous sommes heureux qu'avec tous les tests que nous faisons, cela n'ait pas été le cas » s'est-il ensuite défendu devant les médias.

Le directeur d'équipe d'Alpine était même très confiant dans les derniers tours de course vis-à-vis de cet aileron oscillant. Même avec la venue de la FIA pour étudier ce problème, Otmar Szafnauer n'a pas bronché : « Nous l'avons regardé et nous en avons parlé, mais nous étions confiants à quelques tours de la fin et nous savions que tout allait bien se passer. »

Les équipes vont se réunir pour discuter de la sécurité

Depuis l'année dernière, la direction de course « laisse le devoir de vigilance aux équipes » a déclaré Stella. C'est donc l'écurie qui décide ou non de faire rentrer son pilote par sécurité. Mais comme le directeur d'équipe de McLaren le rappelle, « c'est une question délicate lorsque les équipes sont en compétition et qu'il y a un conflit d'intérêts en termes de sécurité de toutes les personnes impliquées et de maximisation du résultat. »

Les équipes vont donc en discuter le plus vite possible pour éviter les situations dangereuses à l'avenir. Dans une prochaine réunion, ils reviendront sur cette règle de sécurité. « C'est un débat que nous réservons et nous nous assurons qu'il sera à nouveau abordé lors de la prochaine réunion du Comité consultatif sportif. »

« Comme Lando l'a dit à plusieurs reprises, ce n'est pas agréable de suivre une voiture dont l'aileron arrière vacille et qui peut vous heurter sans que rien ne se passe », a conclu Andrea Stella.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut