Silverstone : les chiffres à connaitre

F1. Présent dès la création de la catégorie reine du sport automobile. Le circuit de Silverstone est un tracé avec une histoire riche et dense. Cette histoire s'accompagne de quelques chiffres marquants.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Les chiffres à retenir du GP de Silverstone
© Mercedes / Les chiffres à retenir du GP de Silverstone

1 : Il y a quelques semaines, on pouvait entendre les fans de l'Olympique Marseille scander : « à jamais les premiers. » Un chant dans lequel le circuit de Silverstone pourrait facilement s'identifier. C'est sur cette ancienne base aérienne que s'est déroulé le tout premier Grand Prix de l'histoire de la F1. C'est notamment devant le roi George VI que Giuseppe Farina décrochait la victoire inaugurale de ce sport, qui, a vu passer d'autres très grands champions depuis.

Motors Inside sans pub ?

8 : Remporter sa course à domicile est le reve de tous les pilotes. Si certains, comme Charles Leclerc sont maudits chez eux, ce n'est pas le cas de Lewis Hamilton. L'Anglais a soulevé le mythique trophée du Grand Prix de Grande-Bretagne à 8 occasions. Sa victoire en 2017 avait notamment donné naissance à un bain de foule. Un moment de célébration euphorique qui avait fait patienter Valtteri Bottas et Kimi Räikkönen dans la salle de conférences.

15 : Si c'est un pilote local qui est le plus victorieux à Silverstone, ce n'est pas le cas pour équipes. C'est Ferrari qui a remporté le plus de courses sur le tracé situé près du Northampshire. José-Froilan Gonzalez avait été le premier pilote à y parvenir en 1951. C'était la première victoire de Ferrari en F1 après une année passée dans l'ombre des Alfettes. Carlos Sainz est le dernier vainqueur en date à Silverstone et c'est, à ce jour, sa seule victoire. Ferrari et Silverstone, une histoire de première fois.

300 : C'est environ la vitesse (en km/h) avec laquelle les pilotes devraient rentrer dans l'enchainement Maggots, Becketts et Chapel ce weekend en qualifications. La sortie devrait se faire à environ 240 km/h. Un enchainement ultra rapide qui illustre la vitesse des machines les plus rapides du monde. Une section du circuit demandant aux pilotes une grande résistance physique. Ils y encaissent en effet plus de 4G à chaque rotation de volant.

10 :Comme Monza, Silverstone fait partie de ces circuits historiques de la Formule 1 qui n'ont pas hésité à avoir recours à la chirurgie esthétique pour rester jeune. Ainsi l'ancienne base militaire a connu 10 changements plus ou moins importants. Entre 1950 et 2010, ce n'est pas moins de 10 virages qui se sont rajoutés et certains virages ont changé de forme afin de mieux convenir aux avancées technologiques des monoplaces. Aujourd'hui, malgré son ancienneté, le Grand Prix de Grande-Bretagne est, chaque année, une course riche en actions.

5 : L'édition 2022 avait toutes les recettes d'un blockbuster : crash impressionnant, drama entre coéquipiers, batailles endiablées sur la piste et l'arrivée d'antagonistes surprises. Après l'interruption de la course suite à l'accident de Guanyu Zhou, 5 militants écologiques sont rentrés clandestinement sur le circuit. S'asseyant dans la ligne droite entre le virage 5 et 6, ces cinq manifestants faisaient partie du Groupe écologiste Just Stop Oil qui revendique la fin de l'exploitation des énergies fossiles. Ce n'est pas la première fois que des intrus s'incrustaient. En 2003, un homme nommé Neil Horan avait également fait irruption sur le tracé. Il prônait lui la lecture de la Bible. Peu importe la nature du message, aucune personne non autorisée devrait fouler l'asphalte d'un circuit automobile. Cela peut mettre en danger aussi bien ces dites personnes, les pilotes mais également les commissaires.

7 : Si, dans les années 50, il n'était pas rare de voir des pilotes changer de monoplace dans la meme course, le partage a franchi un autre palier lors du Grand Prix de Grande-Bretagne 1954. C'est en effet 7 pilotes différents qui ont inscrit ex-aequo le tour le plus rapide de la course. Jose Froilan-Gonzalez, Mike Hawthorn, Onofre Marimon, Jean Behra, Stirling Moss, Alberto Ascari et Juan Manuel Fangio aveint tous établi un 1'50. Aujourd'hui, avec les facons plus précises de compter les chronos, une telle statistique pourrait difficilement se reproduire.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix de Grande-Bretagne

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut