Lewis Hamilton a souffert de marsouinage "partout" sur le circuit de Spa

F1. Lewis Hamilton a échoué au pied du podium après être parti en troisième position. Le Britannique a notamment souffert de marsouinage durant ce Grand Prix de Belgique.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Lewis Hamilton a échoué en 4e position, au pied du podium, lors du Grand Prix de Belgique
© Motors Inside / Laurent Lefebvre / Lewis Hamilton a échoué en 4e position, au pied du podium, lors du Grand Prix de Belgique

Il a tout donné, mais cela n'aura pas suffi. Lewis Hamilton s'est battu de toutes ses forces lors du Grand Prix de Belgique pour conserver sa troisième position et offrir un nouveau podium à Mercedes, mais il n'a rien pu faire face aux fusées Red Bull et à Charles Leclerc, qui a terminé plus de six secondes devant lui.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

"Ils avaient l'avantage ce week-end", a-t-il déclaré d'emblée aux journalistes après la course, à propos de ses prédécesseurs. "Je veux dire, j'ai essayé, j'ai poussé énormément, j'ai eu beaucoup d'usure, principalement dans le secteur central, mais nous allions toujours vite à la fin", admet-il néanmoins avec une touche d'optimisme.

Le Britannique a toutefois avoué avoir "ressenti un peu de marsouinage partout" sur le circuit. Cela ne s'était pas encore produit cette saison, mais rappelons que les Mercedes ont longtemps souffert de marsouinage l'an dernier, de quoi donner des maux de dos au septuple champion du monde. Un élément à surveiller donc lors des prochaines courses après la trêve estivale.

"De grands progrès"

Dans l'ensemble, Lewis Hamilton est satisfait du rythme de sa monoplace, malgré une déconvenue samedi, lorsqu'il a écopé de cinq places de pénalité pour une touchette avec Sergio Perez. Sans cela, il aurait remporté également la quatrième place lors de la course Sprint. Mais pas de quoi effacer le sourire du Britannique. "Depuis le début de l'année jusqu'à présent, nous avons fait de grands progrès. Nous comprenons mieux le comportement de la voiture. Il y a plus de podiums et de top 5."

Le champion ne compte pas se reposer sur ses lauriers lors de la rentrée. "Il y a beaucoup de points positifs, mais nous travaillons toujours sur l'équilibre et aussi sur l'appui aérodynamique. Nous sommes entièrement concentrés sur la deuxième position pour l'équipe au classement des constructeurs, et je vais essayer de décrocher la troisième place", a-t-il indiqué.

"Je pense qu'il y aura des changements dans la deuxième partie de la saison. Je suis sûr que McLaren sera fort dans la deuxième phase, Ferrari aussi... Cela dépendra du circuit, mais je pense qu'il y aura des changements de position. J'espère que nous pourrons être un peu meilleurs", a-t-il terminé.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Grand Prix de Belgique

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut