Malgré aucune annonce, Stefano Domenicali confiant pour le renouvellement du Grand Prix de Belgique

F1. Au calendrier en 2024, le Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps est pourtant menacé depuis plusieurs années. Cependant, le président de la Formule 1, Stefano Domenicali, a déclaré qu'un contrat à long terme pourrait voir le jour pour la Belgique.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Stefano Domenicali donne de bonnes nouvelles concernant le Grand Prix de Belgique
© Motors Inside - Alexis Perrin / Stefano Domenicali donne de bonnes nouvelles concernant le Grand Prix de Belgique

Depuis plusieurs années, le Grand Prix de Belgique bénéficie de contrat de courte durée, c'est-à-dire souvent un an. Automatiquement, il est donc menacé par les autres pays qui poussent pour avoir leur place au calendrier. Et lorsqu'on parle de ces nouveaux pays, ce sont des pays qui offrent bien plus d'argent que les traditionnels rendez-vous européens. Dans un désir de rester à 24 courses par an, un choix doit se faire et forcément, des Grand Prix sont à risque. La France a déjà fait les frais de cette évolution de la Formule 1. Toutefois, Stefano Domenicali s'est montré rassurant quant au Grand Prix de Belgique.

Motors Inside sans pub ?

« Tout d’abord, l’année prochaine, nous serons ici, et nous pensons à l’avenir » a d'abord déclaré le président de la Formule 1 à Sky Sports F1. « Ce qui est vraiment bien ici, c’est qu’ils ont investi pour les fans et que c’est quelque chose dont nous avons toujours besoin pour tout le monde » a-t-il ensuite expliqué. En effet, Stefano Domenicali demandait des changements sur certains circuits afin de s'adapter et de rester au calendrier. C'est chose faite en Belgique et cela semble grandement satisfaire les instances de la Formule 1.

« Je pense que l'on part avec cette image et c'est juste magique, je pense qu’il y aura aussi un avenir à long terme pour la Belgique » a-t-il poursuivi. C'est la phrase la plus importante de sa déclaration et qui ravit les fans de Formule 1, qui adorent le tracé Spa avec son mythique raidillon.

« Samedi, nous avons eu une journée très difficile sur le plan météorologique, et ils étaient là sans se plaindre, prêts avec l’enthousiasme dont nous avons besoin. Nous en sommes donc très fiers » a ensuite expliqué Domenicali avant le départ du Grand Prix. L'accent a été mis sur la bonne réaction des pilotes concernant les difficultés météorologiques.

Le Grand Prix de Belgique est bien parti pour rester au calendrier pendant de nombreuses années si l'on en croit les dires du président de la Formule 1. De quoi ravir le monde de la Formule 1.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Grand Prix de Belgique

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut