Logan Sargeant s'est mis "une énorme pression" jusqu'ici

F1. Alors que le GP de Belgique a sonné l'heure du repos pour les pilotes en F1, le rookie Logan Sargeant, qui stagne au fond du classement des pilotes, a reconnu attendre mieux de lui-même et vouloir tirer plus de ses weekends.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Logan Sargeant, aux portes des points à Silverstone.
© Williams / Logan Sargeant, aux portes des points à Silverstone.

Logan Sargeant est le dernier pilote titulaire en début de saison toujours vierge de point cette année (Ricciardo n’en a pas inscrit, mais n’a couru que 2 weekends). Le bilan est maigre, d’autant que le duel interne chez Williams est largement à l’avantage de son coéquipier Alexander Albon, qui lui inflige notamment un 12-0 en qualifications.

Motors Inside sans pub ?

Le pilote américain a reconnu être déçu après le Grand Prix de Belgique, qui marque le début de la trêve estivale. « Cette année, je me suis souvent senti frustré de ne pas avoir fait ce que j'aurais pu. », avoue le Floridien de 22 ans. « Je m'attends à tirer le meilleur de moi-même. Parfois, j'ai l'impression d'avoir manqué la cible à plusieurs reprises ».

« Extraire tout ce qu'il y a à extraire au cours d'un weekend »

Mais le dernier quatrième du championnat du monde de F2 aurait tort de se décourager, et il a tenu à rappeler son ambition de redresser la barre. « Il faut y remédier, mieux enchaîner, mieux exécuter. Je sens que c'est la prochaine étape parce que je sens que j'ai maintenant les éléments pour tout faire », déclare celui qui a quand même vu une éclaircie dans ses performances du début d'été en prenant la 13e place en Autriche puis la 11e à Silverstone (meilleure place en carrière).

S’il a réussi à s’en approcher assez récemment, il reconnaît s’être mis « une immense pression » pour marquer des points. Désormais, il assume n’avoir « pas d’objectif précis » en la matière. « Je pense que pour moi, il s'agit de sentir que j'ai extrait tout ce qu'il y avait à extraire au cours d'un week-end. […] Il faut que je sente que j'ai fait tout ce que je pouvais, que j'en ai tiré le maximum. »
Ce sont maintenant 10 weekends, dont 3 de sprint, qui restent à Sargeant pour espérer tirer le meilleur de sa fin de saison rookie, lui qui pour l’instant ne semble pas menacé par une éviction en fin d’année. Mais le cas Nyck de Vries a montré que les rookies doivent immédiatement se mettre au niveau. 

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Logan Sargeant

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut