Alonso : "Ma voiture volait aujourd'hui !"

F1. L'ancien champion du monde de F1 ne s'attendait pas à rejoindre le podium et il l'a fait ! Fernando Alonso n'était franchement pas si loin de la victoire.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Fernando Alonso a montré un rythme impressionnant à Zandvoort.
© Aston Martin / Fernando Alonso a montré un rythme impressionnant à Zandvoort.

C'est un Fernando Alonso, le visage curieusement fermé qui s'est avancé pour l'interview de fin de Grand Prix. Arrivé second aux Pays-Bas, à l'issue d'une "course très intense", le pilote espagnol s'est dit très satisfait du comportement de son Aston Martin : « Ma voiture était très rapide sous la pluie, elle volait aujourd'hui ». Devenant chaque seconde plus souriant, Alonso a salué le public. « Merci au public, l'énergie ici est unique . »

Motors Inside sans pub ?

Au départ, le pilote espagnol avait signé le 5ème temps des qualifications. Ayant pris le départ sous piste sèche, les premiers virages se sont déroulés sans encombre pour Alonso qui a tout de suite vu les conditions de piste se dégradaient avec la pluie s'intensifiant.

Plutôt que de rentrer au stand au premier tour comme certains pilotes, Alonso a préféré attendre de voir la situation s'empirer pour rentrer chausser les pneus intermédiaires au deuxième tour. Il a gardé ses pneus jusqu'au tour 10, alors que la piste s'asséchait pour monter les pneus tendres. Cette stratégie lui vaudra de récupérer la deuxième place et de ne la lâcher que provisoirement face à Sergio Perez et Guanyu Zhou qui étaient rentrés dans les stands un tour avant. Au final Alonso récupèrera la deuxième place en se calant sur la stratégie de Max Verstappen.

« Ca a été ue course très intense. Au départ avec les conditions très humides on était très rapides mais on s'est peut être arrêtés un tour trop tard. La voiture volait aujourd'hui. Très facile à conduire et dans ces conditions il faut avoir une voiture dans laquelle on peut avoir confiance. Ce public, l'énergie ici est vraiment unique. » a-t-il détaillé après être sorti de son Aston Martin.

« Il y a deux années quand j'ai vu ce circuit arriver au calendrier je n'aurais pas imaginer pouvoir rouler ici et penser avoir un podium ici. Et maintenant je suis très content de partager ce moment avec Max et Pierre. »

« Il fait partie de ces Grand Prix qui nécessite énormément d'attention et de concentration. C'est très particulier. Je suis heureux pour Max, et j'ai pensé à faire une manœuvre de dépassement sur lui, mais j'ai réfléchi et je me suis dit que j'aurais eu du mal à quitter le circuit ce soir. » a terminé Alonso.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix des Pays-Bas

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut