Pierre Gasly, vecteur de sourires chez Alpine

F1. Auteur de son 4e podium en F1, Pierre Gasly a montré un super rythme de course, dans des conditions difficiles (qu'il apprécie). A Zandvoort, dimanche, le Français et son équipe se sont redressés et devront confirmer à Monza.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
La 3e place de Pierre Gasly à Zandvoort demande à être confirmée à Monza, le week-end prochain.
© MotorsInside / Laurent Lefebvre / La 3e place de Pierre Gasly à Zandvoort demande à être confirmée à Monza, le week-end prochain.

Pendant que Max Verstappen matraque la moindre once de suspense pour la victoire, de belles histoires s'écrivent derrière lui : ce fut le cas de Pierre Gasly, dont la 3e place est aussi réjouissante que rafraichissante !

Motors Inside sans pub ?

Certains diront que ce podium a été acquis par la force des évènements plus qu'à la performance de la voiture. Mais force est de reconnaître que, en partant 12e, faire une si belle remontée ne peut qu'être applaudi des deux mains, surtout lorsque la voiture n'est pas une seconde plus rapide. Car, bien au delà des évènements de course, Pierre Gasly a fait oublier sa qualification manquée.

C'est simple : après la première averse, le Français est toujours resté dans le rythme et dans le Top 5 qui plus est ! L'Alpine a souvent eu des Grand Prix difficiles. Mais à Zandvoort, elle a montré qu'elle avait de bonnes capacités, comme ce qu'on a pu voir à Melbourne avant l'accrochage.

Ce qui a plombé (momentanément) les espoirs de podium était cette pénalité très dure : pour 0,1 km/h, le Normand a dû écoper de cinq secondes de pénalité, qu'il a purgées aux stands. Mais il a vite repris son bien et a longtemps tenu tête à la Ferrari de Carlos Sainz, avec brio ! Voilà ce qu'on appelle de la F1, avec de la bagarre pendant plusieurs tours.

Au contact de Pérez

Contrairement à son équipier Esteban Ocon, le drapeau rouge est venu pour aider Pierre Gasly. Sergio Pérez venant de s'arrêter aux stands (et a failli se planter proprement à l'entrée de la pitlane d'ailleurs, d'où sa pénalité).

A la relance, Sergio Pérez aurait pu distancer Pierre Gasly de cinq secondes avec l'avantage de sa Red Bull. Mais l'Alpine a tenu bon et est restée allègrement sous cet écart ! Signe que l'A424 peut bien marcher.

Pierre Gasly a obtenu son 4e podium en carrière et en offre un deuxième à Alpine cette saison. Bien au delà du résultat, le Français a montré d'une part que le choix de rejoindre les Bleus n'est pas forcément une mauvaise chose, mais qu'en plus les choses peuvent se passer à merveille si tout est bien exécuté.

Le bilan comptable de Gasly est surtout très positif : ces quinze points supplémentaires lui permettent de doubler son capital, afin de retrouver le Top 10 du championnat, dix points derrière un Lance Stroll anonyme.

Mais, pour le N°10 et son team, l'heure n'est certainement pas au repos : à défaut de signer un nouveau podium, il faudra confirmer en course à Monza, cette belle performance. Et ainsi mettre fin à une tendance barbante vue cette saison : voir une écurie à la rue sur un Grand Prix, après de belles performances sur celui d'avant.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut