Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

L'accident de Logan Sargeant provoqué par une défaillance

F1. L'Américain a été contraint à l'abandon lors de cet Grand Prix des Pays-Bas. Au 15e tour, il est sorti de la piste au virage 8 et a terminé sa course dans le mur. Un accident provoqué par un problème hydraulique.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Une panne hydraulique pour Logan Sargeant.
© Motors Inside - Alexis Perrin / Une panne hydraulique pour Logan Sargeant.

Il sera passé par tous les états. De la joie à la déception et même à la tristesse. Le début de week-end de Logan Sargeant aura été très bon, même s'il était en retrait de son coéquipier, Alex Albon. L'Américain est parvenu pour la première fois à atteindre la Q3. Signe qu'il progresse au volant d'une Formule 1.

Mais cet excès d’enthousiasme l'a envoyé dans le mur lors de son deuxième tour de Q3. Avec des gommes slicks, il a touché une bande de goudron humide, ce qui l'a fait sortir de piste.

Le lendemain, au 15e tour, le pilote Williams est de nouveau sorti de piste au virage 8. Immédiatement, il a pris la radio pour expliquer qu'il avait ressenti un problème sur sa voiture. Une version que confirme James Vowles, le directeur de Williams.

Plus de direction assistée

« Il y a un vibreur à la corde, et il a roulé sur ce vibreur plusieurs fois. Ce n'était pas la première fois de la course, nous avons trouvé au moins trois ou quatre occasions avant cela. Il a également roulé dessus vendredi. À cet endroit précis, il y a un pic de charge assez important à travers le plancher, et cela aboutit à une situation où, dès qu'il le touche, nous perdons toute pression hydraulique », explique l'ancien ingénieur de chez Mercedes.

« Lorsque vous perdez la pression hydraulique dans une F1, vous n'avez plus de direction [assistée], ni rien d'autre. Il ne pouvait donc pas s'en rendre compte en quelques millièmes de seconde. Mais ce ne sont pas les mêmes circonstances [qu'en qualifications]. Nous devons comprendre cela de notre point de vue. »

Pendant de longues minutes, le pilote est ensuite resté casqué, visiblement abattu par cet accident. Lui qui sait que son volant est en danger pour la saison prochaine.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix des Pays-Bas

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut