Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Ocon sur les pneus pluie à Zandvoort : "à aucun moment le bon pneu"

F1. Le pilote Français d'Alpine est revenu après le Grand Prix des Pays-Bas sur le choix d'enfiler des gommes bleues à l'approche de la seconde averse. Pour lui, l'interruption survenue ensuite était prévisible.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
5ème fois cette saison que les 2 Alpine terminent dans les points.
© Alpine / 5ème fois cette saison que les 2 Alpine terminent dans les points.

Avec le joli podium décroché par Pierre Gasly, le week-end à Zandvoort s’est conclu sur une note très positive pour l’écurie Alpine, mais Esteban Ocon a lui exprimé sa frustration sur les choix de pneumatiques fait durant la course. Le Français a déclaré après la course que le full wet n’était « à aucun moment le bon pneu. »

Déjà dans des conditions compliquées, il n’avait pu décrocher mieux que la 16ème place sur la grille en qualifications samedi (17e, mais Tsunoda a été pénalisé). La pluie qui est tombée sur le tracé côtier de Zandvoort a poussé tout le monde à revoir sa stratégie, avec par exemple Sergio Perez qui est immédiatement rentré chausser des intermédiaires, ou Alexander Albon qui a lui gardé ses slicks un long moment.
Esteban Ocon, avec des gommes vertes, a pu remonter et s’installer un moment dans le top 10, mais c’est quand la pluie s’est abattue pour la seconde fois sur le circuit que le Normand s’est énervé de devoir enfiler des pneus pluie. « Allons-y pour les inters les gars ! », a-t-il suggéré à son équipe à la radio. Mais il a du se contenter des gommes bleues. Un choix qui aurait pu s’avérer payant, car à cet instant de la course il était le seul avec de telles gommes. « C'est la pire décision les gars, f*****g hell ». On vous passe la traduction complète, mais Ocon était furieux, arguant que « si ce n'est pas praticable, il y aura un drapeau rouge » lorsqu’on l’a prévenu avant que la deuxième averse ne tombe.
Résultat, bonne prédiction du pilote, puisque peu après le drapeau rouge était déployé quand Guanyu Zhou tirait tout droit avec son Alfa Romeo pour finir dans les barrières au premier virage du 65ème tour.

Le full wet, "pas pour conduire une voiture de F1" ?

L’homme d’Evreux est 11ème au moment de l’interruption, il finira la course à la 10ème place, très frustré malgré les bons points pris par Alpine. « Si vous devez mettre le full wet, c’est qu’il y aura drapeau rouge. Et c'est ce qui s'est passé. Il n'y a donc aucun moment où le pneu full wet est un meilleur pneu parce qu'il est plus lent. Et s’il y a les bonnes conditions pour ces pneus, ce ne sont pas les bonnes pour conduire une voiture de F1. »
Il s’est également dit déçu d’avoir boxé un tour trop tard au moment de la seconde averse.« Les pneus n'étaient pas prêts dans le garage pour que je puisse boxer au tour que j'ai demandé à la radio. J'ai donc dû rester en slicks sur le mouillé et j'ai perdu cinq positions. »

Un dimanche d’émotions mitigées pour les Frenchies d’Alpine donc. Pierre a retrouvé la joie du podium, mais qui sait où aurait fini Esteban si les choses s’étaient passées légèrement différemment ?
Quoiqu’il en soit, l’écurie de Viry-Châtillon a repris 8 points sur McLaren qui la devance dans la course au top 5. 

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut