Alex Albon avant Monza : "Ne parlons pas trop avant les EL1"

F1. Saluée pour sa vitesse de pointe cette année, la monoplace Williams devrait bien figurer à Monza. Alexander Albon est attendu à une belle place, mais le Thaïlandais garde les pieds sur terre.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Alexander Albon veut rentrer dans les points pour la cinquième fois cette saison.
© Williams / Alexander Albon veut rentrer dans les points pour la cinquième fois cette saison.

Avec 15 points inscrits - tous par Alexander Albon - la saison de Williams est déjà bien meilleure que le précédente. Bons derniers en 2022, les hommes de l’écurie anglaise pourraient bien atteindre le 7ème rang au classement des constructeurs dans le sillage du Thaïlandais qui prouve encore cette année toutes ses qualités.

Motors Inside sans pub ?

Sorti d’un week-end où il est allé chercher de beaux points à Zandvoort, alors même que la FW45 n’était pas attendue au mieux sur le tracé néerlandais et que les choix stratégiques l’ont peu aidé, beaucoup voient en Alex Albon un prétendant sérieux à une très belle place à Monza. C’est notamment le cas de Fernando Alonso. « Il vont être rapides », a-t-il certifié, en parlant des Williams. « Ces deux équipes [Ferrari et Williams] seront la plus grosse concurrence pour nous, et elles pourraient toutes les deux se battre pour le podium. »

« Spa a été un rappel à l'ordre, ne parlons pas trop »

Il faut dire que les monoplaces d’Albon et Sargeant brillent cette saison par la vitesse de pointe, mais cela ne veut pas dire qu’il faut s’enflammer selon le Thaïlandais. « Je pense que Spa a été un peu un rappel à l'ordre pour nous. Nous n'avons pas été aussi rapides que nous le pensions sur un circuit assez similaire à celui d'ici. Ne parlons donc pas trop avant les premiers essais libres, et nous nous rendrons compte d’où en est la voiture et quel est notre rythme. »

L’ancien pilote Red Bull sera assurément attendu dans les points dimanche, voire assez haut. Rappelons que l’an passé Nyck de Vries, remplaçant d’Albon, souffrant, avait réussi à faire entrer la FW44 dans les points pour son premier GP. Cette année, Williams a « une voiture plus compétitive sur tous les circuits », explique le natif de Londres.
Alors, Alexander Albon peut-il espérer mieux que sa 6ème place obtenue en 2019 au temple de la vitesse ? 

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix d'Italie

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut