Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Esteban Ocon auteur d'une belle remontée à Suzuka malgré le chaos du départ

F1. Après avoir dû passer par les stands pour réparer quelques dégâts après un accident en début de course, Esteban Ocon a gardé le rythme pour terminer le Grand Prix du Japon cinq places plus haut.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Esteban Ocon lors du Grand Prix du Japon.
© Alpine / Esteban Ocon lors du Grand Prix du Japon.

C’était un beau dimanche pour Esteban Ocon. Parti de la 14e position, il a pu batailler pour se hisser à la 9e place – non sans être aidé par une instruction de son équipe toutefois. À 7 tours de l’arrivée, celui qui porte le numéro 31 a cédé sa place à Pierre Gasly, qui bénéficiait de pneus plus frais, pour que celui-ci tente de dépasser Fernando Alonso et d’ainsi décrocher la 8e place. Il n’y est toutefois pas parvenu, Alpine lui a donc intimé de rendre sa position à son coéquipier. Ce qui n’a pas manqué de faire entrer le Rouennais dans une colère noire.

Notons tout de même qu’Esteban Ocon a survécu à un début de course chaotique, se retrouvant pris dans une réaction en chaîne impliquant Guanyu Zhou, Valtteri Bottas et Alexander Albon – ces deux derniers pilotes ayant ensuite été contraints à l’abandon. Le Français a dû passer par les stands pour réparer quelques éléments sur sa monoplace et a donc perdu du temps précieux. Il était naturellement satisfait d’avoir pu rattraper ce retard par la suite.

« Tout d'abord, c'est formidable d'avoir de nouveau nos deux voitures dans les points. Je pense que l'équipe a bien géré une stratégie difficile aujourd'hui et, globalement, nous avons bien performé en piste. Nous avons eu un début compliqué avec l'incident de course au premier tour, qui aurait facilement pu mettre fin à notre course, mais nous avons su bien nous rétablir, gérer les pneus, réaliser de bons arrêts aux stands et terminer la journée avec des points », affirme-t-il.

Face à la polémique naissante sur le coup de sang de Pierre Gasly après l’instruction d’équipe à 7 tours de la fin, Esteban Ocon tente de noyer le poisson et se concentre sur le résultat obtenu à Suzuka : un doublé dans les points.

« C'était un bel esprit d'équipe pour essayer de gagner encore plus de points et, au final, nous avons sans doute tiré le meilleur de ce que nous avions aujourd'hui. Nous avons beaucoup de choses à apprendre et à discuter et nous espérons revenir plus forts au Qatar dans deux semaines », a-t-il conclu.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix du Japon

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut