Redirection vers article original...F1. Grand Prix de Mexico - Essais libres 1 : Jour de premières derrière Verstappen

Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Grand Prix de Mexico - Essais libres 1 : Jour de premières derrière Verstappen

F1. Les premiers essais libres, disputés vendredi à Mexico, ont vu Max Verstappen déjà annoncer qu'il ne sera pas rattrapable ou très difficilement. Mais l'attention était plus volontiers tournés vers les cinq jeunes pilotes au volant, dans le cadre du règlement.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Isack Hadjar a connu une première convaincante à Mexico.
© Red Bull Content Pool / Isack Hadjar a connu une première convaincante à Mexico.

Isack Hadjar chez AlphaTauri, Jack Doohan chez Alpine, Théo Pourchaire chez Alfa Romeo, Frederik Vesti chez Mercedes et Oliver Bearman chez Haas : il était l'heure pour ces pilotes d'enfin prendre le volant d'une F1. Il s'agissait entre autres d'une première fois pour le Français Hadjar.

Il était l'heure, à 20 h 30 françaises, de découvrir ou redécouvrir la piste de Mexico. Le mauvais temps de la veille a vite laissé place à un franc soleil, qui allait déjà donner du grain à moudre aux écuries, d'un point de vue stratégique pour dimanche.

Les deux Aston Martin, dans l'ordre Fernando Alonso - Lance Stroll, ont été les premiers à limer le bitume, eux qui doivent avec une voiture très peu performante depuis quelques Grand Prix.

Isack Hadjar a suivi peu après pour sa toute première entrée sur scène. Il était équipé des prototypes de pneus C4, à l'instar de Fernando Alonso, bardé de capteurs. Théo Pourchaire, quant à lui, est directement rentré, en évoquant un problème de pédale de frein.

Chaque pilote fait part de ses observations, qu'il s'agisse de l'anti-calage chez Isack Hadjar ou un bruit métallique chez Charles Leclerc. Et chemin faisant, Alexander Albon a pris le premier meilleur temps "durable" de la séance, devant les Red Bull de Max Verstappen et Sergio Pérez.

Le malheureux du jour s'appelait Jack Doohan : l'Australien a été contraint de rester aux stands pendant un moment, avec le capot moteur démonté.

Isack Hadjar a perdu une pièce assez importante qui traînait sur la piste et Carlos Sainz a perdu sa direction assistée et son embrayage. « Caramba » comme le disent les Hispanophones. Les problèmes se sont enchaînés d'une voiture à une autre, certainement en raison de l'altitude élevée (plus de 2 000 mètres).

Il a fallu attendre 20 minutes pour voir les premiers pneus tendres apparaître : Oscar Piastri, sur sa McLaren, a pris ce parti, mais c'était largement insuffisant pour aller chercher le 1:20.245 de Max Verstappen. Alors qu'à l'inverse, Alexander Albon a échoué à seulement quatre petits millièmes ! Le Thaïlandais semble en forme sur ce circuit.

Même si la hiérarchie n'était pas bien claire, avec les relais en pneus prototypes, Théo Pourchaire continuait à accumuler les problèmes avec sa pédale de frein. Le réglage semblait trop long.

Tout le monde accélère

Malgré le passage aux pneus tendres, Charles Leclerc n'est pas parvenu à prendre le meilleur temps, en échouant à 52 millièmes de Verstappen. Soit les gommes rouges ne sont pas efficaces, soit la Ferrari va manquer de rythme...ou les deux.

Mais Lando Norris a su mieux exploiter les pneus les plus performants et a pris, pour seulement huit millièmes, la nouvelle référence de la séance. Mais le Néerlandais s'affiche déjà (n'ayons pas peur des mots) comme le vainqueur du Grand Prix du Mexique. Vu son rythme, seul un problème sur sa Red Bull pourrait l'arrêter.

Du côté des Français, Isack Hadjar s'est montré plutôt performant, avec une 11e place provisoire à 20 minutes du terme, Esteban Ocon 8e et Théo Pourchaire, toujours contrarié par ses problèmes de pédale, n'a même pas pu inscrire de chrono.

Tout le contraire d'Alexander Albon qui, sans arriver à prendre la référence à Verstappen, s'est positionné 2e, témoignant d'un week-end prometteur !

L'Aston Martin, en revanche, souffre d'un énorme sous-virage et d'une usure excessive de ses gommes. Fernando Alonso, dans un tour correct, a tout perdu dans l'entrée du stadium.

Au bout de cette séance, Max Verstappen et Alexander Albon se sont tenus dans un mouchoir de poche. Chez les jeunes pilotes, le meilleur représentant était Oliver Bearman, devant Isack Hadjar. Théo Pourchaire n'a pas pu boucler de chrono.

PiloteEquipeTempsEcartTours
1VerstappenOracle Red Bull Racing1:19.71829
2AlbonWilliams Racing1:19.813+0.09530
3PerezOracle Red Bull Racing1:20.015+0.29727
4NorrisMcLaren F1 Team1:20.237+0.51929
5LeclercScuderia Ferrari1:20.297+0.57929
6PiastriMcLaren F1 Team1:20.463+0.74531
7SainzScuderia Ferrari1:20.479+0.76122
8RicciardoScuderia AlphaTauri1:20.568+0.85030
9OconBWT Alpine F1 Team1:20.677+0.95926
10StrollAston Martin Aramco Cognizant F1 Team1:20.687+0.96926
11HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport1:20.724+1.00624
12HülkenbergMoneyGram Haas F1 Team1:20.968+1.25029
13GuanyuAlfa Romeo F1 Team Stake1:21.129+1.41126
14SargeantWilliams Racing1:21.157+1.43930
15BearmanMoneyGram Haas F1 Team1:21.313+1.59530
16AlonsoAston Martin Aramco Cognizant F1 Team1:21.347+1.62917
17HadjarScuderia AlphaTauri1:21.941+2.22325
18DoohanBWT Alpine F1 Team1:21.109+1.39124
19VestiMercedes-AMG Petronas Motorsport1:22.937+3.21925
20PourchaireAlfa Romeo F1 Team Stake0:00.0004

0 photos dans l'album


Les photos des essais du Grand Prix du Mexique de F1
Fond circuit
Drapeau MexiqueGP Mexique
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 27 oct.
20h30 - 21h30
23h59 - 00h59
Samedi 28 oct.
19h30 - 20h30
23h - 00h
Dimanche 29 oct.
21h - 22h
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix du Mexique

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut