Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Une chaleur excessive des freins en cause dans le crash de Magnussen

F1. Le Grand Prix de Mexico de Kevin Magnussen s'est terminé au 33ème tour, dans les barrières TecPro du virage 10 après la sortie de piste du danois. Un accident impressionnant qui peut s'expliquer à cause d'une rupture de sa suspension arrière gauche.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Magnussen obligé d'abandonner après son terrible crash au Grand Prix de Mexico
© Haas / Magnussen obligé d'abandonner après son terrible crash au Grand Prix de Mexico

C'est en arrivant dans le virage 10 du 33ème tour du Grand Prix de Mexico que Kevin Magnussen a perdu l'arrière de sa monoplace, pour aller s'encastrer dans le mur. Sur une caméra isolée, on peut voir la suspension gauche lâcher, et donc empêcher le pilote de tourner correctement. Un accident impressionnant, mais le pilote est sorti directement du véhicule, sans aide. Une bonne chose sachant que le véhicule avait commencé à s'enflammer à l'arrière. Un accident qui a immédiatement déclenché le drapeau jaune, avant d'être requalifié rapidement en drapeau rouge, au vu des dégâts subits par la barrière TecPro.

Emmené au centre médical, Haas a annoncé qu'il allait bien, mais qu'il avait besoin de rester un peu sous observation. Plus tard, en conférence de presse, il s'est livré sur son accident et ce qu'il a ressenti. « Je me suis crashé suite à une panne de suspension arrière gauche. [...] C'est arrivé au mauvais endroit et j'ai heurté le mur, alors j'ai reçu un coup sur les mains et elles me font un peu mal, mais elles vont bien ».

« Au début de la course, c'était mieux (l'usure des pneus). [...] Puis d'un coup, j'ai eu une baisse de performance plus que les autres puis la suspension a lâché, donc je ne sais pas si c'est lié ». Un incident qui a coûté très cher à Haas puisque Magnussen a dû logiquement abandonner, mais le drapeau rouge et le deuxième départ ont eu des répercussions sur la course de son coéquipier, Nico Hülkenberg.

En effet, le patron d'Haas, Günther Steiner, s'est exprimé sur l'incident. « Kevin [Magnussen] a eu une casse de suspension, nous devons donc comprendre pourquoi cela s'est produit, mais cela semble être lié à la chaleur. [...] Nous devons vérifier ».

Le directeur de Haas a ensuite confirmé aux TV qu'il s'agissait bien d'un problème de gestion de la chaleur. « C’était un problème de chaleur qui a provoqué une casse de suspension. C'était la chaleur des freins. Kevin défendait et ça a cassé. C'était juste à cause des températures élevées ici. Nous devons simplement mieux le gérer. La voiture de Nico était en bon état. »

Une mauvaise opération pour l'écurie américaine puisque avec le résultat de Ricciardo avec AlphaTauri, elle se retrouve reléguée à la dernière place du classement constructeur à quelques points de la 8ème position détenue ex-aequo avec AlphaTauri et Alfa Roméo.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Kevin Magnussen

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut