Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Gasly récupère tous ses points de sa Super Licence

F1. Pierre Gasly, longtemps sous la menace d'une suspension, a récupéré tous les points de sa Super Licence. Sa dernière sanction remonte au GP du Mexique 2022.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Pierre Gasly n'a pas été pénalisé d'un point sur sa Super Licence depuis son arrivée chez Alpine.
© Alpine / Pierre Gasly n'a pas été pénalisé d'un point sur sa Super Licence depuis son arrivée chez Alpine.

L'épée de Damoclès au-dessus de Pierre Gasly a disparu. Au lendemain du Grand Prix de Mexico, le pilote Alpine a officiellement récupéré tous ses points de Super Licence. Son dernier point de pénalité remonte à l'édition 2022 de la course mexicaine.

En octobre 2022, alors qu'il évoluait encore sous les couleurs d'AlphaTauri, le pilote avait accumulé 10 points de pénalité sur sa Super Licence. Selon le règlement de la FIA, un pilote est passible d'une sanction, y compris l'empêchement de participer au Grand Prix suivant, en cas de cumul de 12 points de pénalité.

Une situation génératrice de doutes

Avant sa signature officielle chez Alpine, la situation suscitait des interrogations quant à son avenir sportif. En premier lieu, il existait la possibilité que l'écurie française soit réticente à recruter un pilote sous la menace constante de ces pénalités. En effet, à tout moment au cours d'une saison, le pilote aurait pu être sanctionné et risquer ainsi de manquer une course, comme le prévoit le règlement.

Même après la confirmation de son transfert chez Alpine, des incertitudes subsistaient. Il restait encore deux courses à disputer en 2022 avant la fin de la saison. Par conséquent, Pierre Gasly aurait pu être pénalisé tout en étant sous contrat avec AlphaTauri, mais les conséquences auraient pesé sur Alpine. Le Normand aurait pu manquer la première manche de la saison suivante à Bahreïn.

Aucun pilote n'a atteint la limite des 12 points

Désormais, Pierre Gasly repart à zéro en ce qui concerne les pénalités sur sa Super Licence. Le concept du "permis à points," introduit en 2014, vise à sanctionner les comportements dangereux sur la piste. À l'heure actuelle, aucun pilote n'a encore été sanctionné d'une disqualification en course en raison du cumul de 12 points de pénalité.

Avant le Grand Prix du Brésil, le pilote le plus sanctionné était Logan Sargeant avec six points. Sergio Perez et Lance Stroll suivaient avec cinq points sur leurs permis respectifs. Même le sextuple Champion du Monde, Lewis Hamilton, a été pénalisé à quatre reprises. 10 pilotes qui ont participé à au moins une course en 2023, n'ont encore accumulé de points de pénalité sur leur Super Licence.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut