Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Norris a bien failli faire capoter la victoire de Verstappen

F1. Red Bull a remporté un énième (17ème) Grand Prix cette saison. Cependant, l'équipe autrichienne a déclaré que Norris a bien failli contrecarrer leur stratégie.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Verstappen a signé sa 17e victoire de la saison, juste devant Norris. Ils ont bataillé quelques tours ensemble
© Motors Inside / Verstappen a signé sa 17e victoire de la saison, juste devant Norris. Ils ont bataillé quelques tours ensemble

Max Verstappen a remporté un énième Grand Prix cette saison. Parti en tête, le Néerlandais ne s'est pas fait dépasser et n'a pas eu beaucoup à s'employer en défense. Il s'est imposé devant Lando Norris, comme lors du sprint de samedi. Red Bull a semblé devoir retrousser ses manches pourtant.

Verstappen a une fois de plus réalisé un week-end solide. Double victoire (sprint et course), pole position pour le dimanche et le 2e temps lors de la Q3 du sprint. Seul Lando Norris a pu ne pas être distancé.

Un dimanche moins simple que les autres

Malgré la victoire, Red Bull semblait légèrement soucieux de la menace Lando Norris. Cette année, la dégradation au Brésil a été particulièrement importante. Mercedes en a notamment fait les frais. Dans cette optique, les pilotes devaient gérer leurs pneus pour ne pas se voir imposer un arrêt au stand à cause d'un rythme en dégringolade.

Christian Horner a affirmé à l'issue de la course que le Grand Prix de dimanche n'a pas été aussi simple que les autres. Max Verstappen a même reçu quelques informations contradictoires. « Il y avait définitivement une course », a déclaré le directeur de l'équipe autrichienne. « Lando a pris ses meilleurs pneus au départ, et sa meilleure opportunité était probablement dans les premiers instants. J'étais soulagé de voir Max conserver la tête à la fin du premier tour. Ensuite, c'est devenu un jeu du chat et de la souris. Il fallait prendre soin des pneus et ne pas trop les solliciter. Vous dites au pilote de prendre soin des pneus, mais de creuser un écart, et l'aspiration ici est assez puissante. Mais tout comme dans la course de sprint, Max l'a géré de manière incroyable et a creusé l'écart. Nous avons ensuite fait un arrêt au stand le même tour que Lando, et nous avons effectivement augmenté l'écart lors de l'arrêt, pour le porter à un peu plus de cinq secondes. Ensuite, avec les pneus mediums, il avait tout sous contrôle lors du dernier relais. En fin de compte, cela a été assez simple, mais McLaren a certainement été notre concurrent le plus proche au cours des dernières courses. »

Verstappen a ressenti la menace

Lando Norris a eu deux opportunités dans les premiers tours. Le pilote McLaren était suffisamment proche de Verstappen, mais les zones lors de ces situations étaient délicates pour dépasser. De plus, le Néerlandais a réussi à fermer la porte avant de s'échapper.

« Peut-être que cela semble totalement facile de l'extérieur, mais je pense que pour la plupart de chaque relais, Lando me suivait », a expliqué le triple Champion du Monde. « C'était toujours dans les cinq à dix derniers tours de chaque relais où il semblait que nous avions une meilleure dégradation des pneus. Mais oui, au début de chaque relais, je devais certainement me concentrer beaucoup et je ne pouvais pas me permettre de faire des erreurs. Et ici, avec une forte dégradation des pneus, ce n'est pas la chose la plus facile à piloter. Ce n'est pas comme si vous pouviez simplement vous détendre et laisser la voiture glisser dans les virages sans conséquence. Vous deviez vraiment être concentré. Heureusement, tout ce que nous avons fait aujourd'hui, y compris la stratégie et les arrêts au stand, a été bon. »

Une concurrence changeante

Red Bull a eu plusieurs poursuivants cette saison. Aston Martin sur les premiers Grand Prix semblait être l'écurie la plus proche. Finalement, après quelques courses, Mercedes a réussi à bien revenir et s'affirmer comme la deuxième force du plateau. Depuis le début de la deuxième partie de la saison, c'est McLaren qui est très bien revenu. Avec l'écurie allemande, elles semblent être les deux équipes les plus proches du garage autrichien.

« Nous avons eu plusieurs concurrents tout au long de l'année », a déclaré Christian Horner. « Je pense que nous continuons à nous concentrer sur nous-mêmes, et peu importe qui est derrière nous au classement, c'est presque insignifiant. Tant que nous sommes en tête, c'est sur cela que nous nous concentrons. »

McLaren occupe la 4e place du Championnat constructeur avec 282 points.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix de São Paulo

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut