Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Pirelli et la F1 travailleront sur des pneus 2025 pour optimiser le spectacle et les dépassements

F1. Alors que Pirelli a renouvelé son contrat de fournisseur exclusif de pneumatique avec le F1 jusqu'en 2027, l'entreprise italienne annonce lancer le développement d'un pneu pour répondre aux plaintes des écuries.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Pirelli est le fournisseur de pneu de la F1 depuis 2011
© Motors Inside - Nicolas Lerooy / Pirelli est le fournisseur de pneu de la F1 depuis 2011

Pirelli veut remédier aux problèmes de surchauffe en étudiant un nouveau concept de pneus, où les pilotes peuvent attaquer tout en permettant des stratégies d'arrêt aux stands variés. Le développement aérodynamique des équipes a donné lieu à des plaintes concernant la facilité avec laquelle les pneus surchauffent en raison de la modification du flux d'air.

Mario Isola, directeur de Pirelli Motorsport, sait quels aspects de ses pneus doivent être retravaillé, mais tient à rappeler que « sans niveaux élevés de dégradation des pneus, il n'y a aucune raison de viser une course avec deux arrêts », avant de rajouter, « Mais je pense aussi que la majeure partie de l'action sur la piste est due à la dégradation des pneus et à la manière de gérer cette dégradation. Si vous réduisez cela, je suis convaincu qu'il y a un risque d'avoir un train de voitures. Parce que si vous pouvez attaquer [en piste], je peux aussi, tout le monde peut aussi».

Pirelli travaillera en étroite collaboration avec la Formule 1 et les équipes pour faire avancer la recherche sur ce point, car ses propres simulateurs, pour prédire les stratégies, ne prennent pas en compte les effets de la conduite dans le trafic.

« Ce que nous voulons comprendre, c'est comment nous pouvons modifier l'action sur la piste et réduire la dégradation des pneus. Développer un pneu avec un niveau d'usure différent est une option pour l'avenir. Mais il est important de comprendre s'il y a des conséquences imprévues à cet égard », explique Isola en conférence de presse.

« Il est important que nous clarifiions à l'avance ce type d'objectifs pour l'avenir. Nous devons comprendre ce qui est bon pour le sport, en tenant compte des conseils et des commentaires des coureurs, mais pour le bien du sport. Nous prenons en considération les conseils et les commentaires des pilotes, mais nous faisons également ce qu'il y a de mieux pour le bénéfice du sport ».

La conception et la gamme de composés de pneumatiques pour 2024 ont déjà été définies et fixées. Tout changement ne débuterait donc qu’en 2025.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut