Officiel : La FIA ne sanctionnera pas d'équipes après la demande de révision de Haas

F1. Après avoir fait valoir son droit de révision annuel, Haas espérait que des sanctions tomberaient suite à l'ajout de preuve apporté par l'écurie américaine. Aujourd'hui, la FIA a rendu son verdict, et ne sanctionnera aucun pilote, laissant Nico Hülkenberg définitivement 11ème du Grand Prix des Etats-Unis.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Probablement pas le verdict qu'espéré Günther Steiner
© Motors Inside / Lerooy / Probablement pas le verdict qu'espéré Günther Steiner

Haas a déposé une réclamation lors du week-end du GP du Brésil concernant la course à Austin, affirmant que plusieurs voitures avaient violé les limites de la piste au virage 6, mais n'avaient pas été punies.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Le rapport des commissaires sportifs à l'audience a confirmé que les membres de Haas, Williams, Aston Martin, Red Bull et de la FIA étaient présents, ainsi que Ferrari et McLaren. Ces deux dernières équipes ayant demandé à y assister en tant que "parties concernées".

Williams, Aston Martin et Red Bull ont été convoqués à l'audience, mais il n'y aura aucun changement dans le classement final, après que les commissaires sportifs aient déterminé qu'il n'y avait aucune nouvelle preuve pertinente pour étayer les affirmations de Haas.

Cet examen conclut que les images concernant Sargeant, Perez et Stroll et Albon n'étaient pas significatives, ni nouvelles, ni pertinentes et étaient disponibles pour Haas au moment de la décision. Néanmoins, il faut aussi retenir de cette entrevue que les commissaires ont admis qu'Albon semblait avoir enfreint les limites de la piste, mais le manque de vidéosurveillance les a empêchés de juger équitablement chaque voiture sur cette partie de la piste d'Austin. Ils ont déclaré qu’il était « totalement insatisfaisant » de ne pas être en mesure de surveiller les violations des règles et ont recommandé qu’« une solution visant à empêcher que ce problème répandu ne se reproduise soit rapidement déployée ».

Pour ces raisons, l’examen a été rejeté par les commissaires qui ont noté que le processus était trop léger pour passer à la phase suivante. Pas de point donc pour Haas, qui reste dernier du classement des constructeurs, à 4 points d'Alfa Romeo. Haas n’a d'ailleurs pas le droit de faire appel de ce verdict, ce qui marque la fin de l’affaire, à moins qu’ils ne choisissent de s’en remettre à une institution supérieure.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Grand Prix des USA

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut