General Motors n'entrera en F1 qu'avec l'équipe Andretti

F1. Andretti et General Motors devraient s'associer pour entrer en F1. Les deux constructeurs espèrent pouvoir rentrer dès 2025.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
General Motors pourrait motoriser Andretti avec son antenne Cadillac.
© Steve Grant / General Motors pourrait motoriser Andretti avec son antenne Cadillac.

Andretti a une seule envie et l'a clairement exprimée. La firme américaine souhaite intégrer la Formule 1 dès 2025, si possible. Le constructeur a montré ses capacités devant la FIA, qui a jugé que tous les critères étaient remplis. Cependant, l'entrée de l'équipe dépend d'un accord commercial avec la FOM, et le groupe n'acceptera l'ajout d'une 11e équipe que si les retombées économiques restent attrayantes.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

En cas d'entrée d'Andretti en Formule 1, l'écurie a convenu avec General Motors d'utiliser les moteurs de la marque Cadillac.

General Motors s'engage à s'associer avec Andretti

L'arrivée de General Motors en Formule 1 avec Andretti apporterait beaucoup à la FIA. La Fédération automobile est consciente que General Motors lui permettrait de conquérir le marché américain. Dans cette optique, certaines rumeurs avançaient qu'en cas de non entrée d'Andretti, General Motors aurait pu trouver une autre porte d'entrée. Cependant, le président du groupe Mark Reuss a affirmé que « GM s'engage à s'associer avec Andretti pour courir en F1 » auprès de l'agence de presse, The Associated Press. « La collaboration entre Andretti-Cadillac rassemble deux entités uniques construites pour la course, toutes deux ayant une longue expérience du sport automobile à l'échelle mondiale. »

Aucun accord avec un autre constructeur

La possibilité que General Motors s'associe avec une autre équipe a été évoquée dans le paddock. Le directeur de Williams, James Vowles, a expliqué qu'il n'était pas opposé à l'arrivée d'une 11e équipe, à condition que les parts financières ne diminuent pas considérablement. Il a ouvertement envisagé un partenariat avec le groupe américain si l'opportunité se présentait.

« Nous avons été clairs dès le début, prêts à accueillir de nouvelles entités, mais le gâteau doit plutôt croître que diminuer. Actuellement, il diminue. Pour clarifier, ce n'est pas dirigé contre Andretti ni GM, au contraire. J'accueille GM à bras ouverts et espère établir une relation avec eux si les choses ne fonctionnent pas. C'est une entité incroyable qui, je pense, améliorera le sport (...). Mais ils sont clairement liés à Andretti, ce n'est pas une question de cela, et nous ne sommes pas en pourparlers avec eux pour le moment. »

Andretti et General Motors espèrent intégrer la Formule 1 à partir de 2025.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut