Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

La FIA va durcir les conditions du droit de révision

F1. La FIA aurait l'intention de renforcer la réglementation concernant la procédure de droit de révision. Le délai pour exercer un droit de révision va être réduit de 14 à 4 jours. De plus, des frais seront introduits, alors qu'actuellement, il n'y en a pas.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
La FIA veut rendre plus compliqué le droit de révision.
© Motors Inside / Alexis Perrin / La FIA veut rendre plus compliqué le droit de révision.

Le projet de changement a été discuté avant la récente demande de révision de Haas concernant les infractions aux limites de piste commises par des rivaux lors du Grand Prix des États-Unis, qui a été rejetée la semaine dernière. Un nouvel appel de révision qui s'inscrit dans une longue liste cette saison, et la FIA tient à inciter les équipes à y réfléchir à deux fois avant de se lancer dans ces démarches.

Il n'y a pas seulement Haas qui a fait valoir son droit de révision cette saison. En effet, Aston Martin en Arabie Saoudite, Ferrari en Australie, ou encore McLaren en Autriche ont usé de cette procédure. A noter que seul Aston Martin a réussi à remporter son droit de révision, puisqu'ils ont fait annuler une pénalité infligée à Fernando Alonso.

La FIA a désormais l'intention de changer à la fois le code sportif international, mais aussi ses propres règles judiciaires pour 2024, en attendant l'approbation lors de l'assemblée générale annuelle, qui se déroulera en décembre. Des changements qui s'appliqueront à toutes les compétitions de la FIA, et pas seulement à la F1.

À l'origine, il n'y avait pas de limite de temps pour une demande de droit de révision, de sorte qu'une équipe pouvait en théorie contester le résultat d'une course qui avait eu lieu des mois plus tôt. Ce délai a ensuite été porté à 14 jours, un délai dont Haas a pleinement profité pour rassembler ses preuves.

Un délai raccourci et des frais pour porter réclamation

Il est prévu de porter ce délai à 96 heures à compter de la fin de l'incident ou de la sanction, même si dans des circonstances exceptionnelles, les commissaires sportifs pourront prolonger le délai à 120 heures. Des frais équivalant au coût d'un appel, qui sont actuellement à 6 000 € dans le cas de la F1, seront introduits. Cette somme ne sera remboursée que si le droit de révision est respecté par les commissaires sportifs.

En outre, des changements devraient être apportés au fonctionnement du système de demande de révision. Actuellement, les équipes peuvent soumettre un avis d'intention de faire appel, puis disposer de 96 heures pendant lesquelles elles peuvent décider si elles poursuivent ou non l'affaire par un appel formel.

Le problème du système actuel est qu'un avis d'intention d'appel peut suspendre une pénalité. Ainsi, un pilote pourrait recevoir une pénalité sur la grille et la voir annulée par un avis d'intention de faire appel. L'équipe pourrait alors se retirer du processus d'appel, après avoir couru depuis la position initiale sur la grille.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut