Officiel : General Motors est candidat pour fournir ses propres moteurs F1 à partir de 2028

F1. Via sa marque Cadillac, le groupe General Motors a annoncé développer ses propres moteurs de F1 dans la perspective de l'arrivée de l'équipe Andretti dans la catégorie reine du sport automobile.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
L'équipe dirigée par Michael Andretti a déjà son motoriste en cas d'arrivée en F1
© Andrew Connell / L'équipe dirigée par Michael Andretti a déjà son motoriste en cas d'arrivée en F1

L'arrivée du groupe General Motors en Formule 1 se précise. Associé à Andretti pour devenir la 11ème écurie du plateau, le géant de Détroit a officiellement déposer son dossier de candidature pour devenir fournisseur de moteurs de F1.

Motors Inside sans pub ?

Il s'agit d'une annonce majeure puisqu'au-delà de fournir Andretti, dans le cas où l'équipe dirigée par Michael Andretti était acceptée pour venir garnir les grilles de départ, le futur moteur Cadillac pourrait aussi équipée d'autres écuries.

« Nous sommes ravis d'annoncer que l'entrée d'Andretti Cadillac sera propulsée par une unité de puissance General Motors » a déclaré le président de GM Mark Reuss. « Avec notre grande expertise en ingénierie et en sport automobile, nous sommes confiants de développer une unité de puissance réussie pour la F1, et de positionner Andretti Cadillac. Nous allons courir avec les meilleurs, au plus haut niveau, avec passion et intégrité, ce qui aidera à élever le sport pour les fans de course dans le monde entier. »

Il y a un peu plus d"un mois, Andretti avait reçu le feu vert de la FIA pour devenir la 11ème écurie de Formule 1, lui conférant la licence pour courir en F1. Cette entrée est cependant toujours suspendue à la décision de la FOM et des dix autres écuries d'accepter ou non un nouveau concurrent.

L'annonce du jour nous apprend que General Motors a déjà commencé à travailler sur une unité de puissance prototype. L'entreprise estime que ce travail de développement d'un moteur de F1 l'aidera pour l'électrification de ses futurs véhicules, la technologie hybride, les carburants de synthèse, et les moteurs thermiques à haute efficience énergétique.

General Motors vise une entrée en 2028 alors que les dernières informations préconisaient une arrivée commune avec Andretti dès 2025. Est-ce à dire que le constructeur américain se laisse plus de temps pour préparer au mieux son arrivée ? Un potentiel report de l'entrée d'Andretti en F1 signifie-t-il que les écuries actuellement présentes en F1 sont toujours réticentes à partager les projecteurs avec un nouvel arrivant ?

De nombreuses questions restent sans réponse après l'annonce de General Motors. Quoi qu'il en soit, le géant de Détroit semble être prêt à tout pour intégrer la catégorie reine du sport automobile.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut