Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

A Las Vegas, Alonso et Aston Martin veulent croire en leur bonne étoile

F1. Alors qu'il ne reste que deux Grand Prix à disputer, Fernando Alonso croit aux chances de son équipe de ramener ''le plus de points possibles'' lors de ce week-end à Las Vegas. Pourquoi pas avec une victoire !

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Fernando Alonso attend le Grand Prix de Las Vegas avec impatience et espère marquer le plus de points possibles.
© Aston Martin / Fernando Alonso attend le Grand Prix de Las Vegas avec impatience et espère "marquer le plus de points possibles".

Quatrième du championnat pilote, à deux courses de la fin, avec 198 points et huit podiums, Fernando Alonso réalise une très belle saison avec Aston Martin. Si entre le Grand Prix des Pays-Bas et celui du Brésil, du 27 août au 5 novembre, le pilote espagnol n’a pas signé un seul podium, sa troisième place acquise au finish face à Sergio Perez, il y a deux semaines, a remotivé le double champion du monde pour cette fin de saison. Son équipe est toujours dans la lutte pour la cinquième place du classement constructeur, 21 points derrière McLaren.

L'espoir d'un bon résultat à Las Vegas

Comme de nombreux acteurs de la F1, le pilote Aston Martin se réjouit du retour de la discipline dans la ville du Nevada. « Je suis intéressé de voir comment la ville adopte la Formule 1 et j’ai toujours aimé courir aux États-Unis et essayer de nouveaux circuits », propos de Fernando Alonso rapportés par Aston Martin.

« Comme pour tout nouveau sujet, il faut un peu de temps pour s’y habituer. Il sera également intéressant de voir à quoi ressembleront les niveaux d’adhérence, car c’est toujours un facteur sur les nouveaux circuits. Cela sera également affecté par les basses températures, dans lesquelles nous n’avons pas l’habitude de courir cette année. C’est l’inverse du Qatar, par exemple. Il n’y a pas non plus de courses de catégorie support ici, donc cela rendra probablement la piste plus glissante lorsque nous sortirons», détaille le double champion du monde.

« Nous pensons à 2024, mais nous voulons nous assurer d’arriver la saison prochaine dans la meilleure position possible et avec le maximum de points », conclut l'Espagnol.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Fernando Alonso

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut