L'importance des États-Unis pour la Formule 1

F1. La F1 connaît un renouveau important, que ce soit dans son public ou dans ses règlements. Les États-Unis en sont le symbole.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Las Vegas sera le 3e GP de la saison aux États Unis
© F1 / Las Vegas sera le 3e GP de la saison aux États Unis

La Formule 1 veut conquérir le marché américain. Depuis plusieurs saisons, l'instance internationale essaie de s'implanter dans de nouvelles régions et ainsi attirer un nouveau public. Le vieux continent est une cause acquise depuis des décennies, puisque la Formule 1 est née à Silverstone en 1950. Par conséquent, la compétition s'est tournée depuis plusieurs années vers le Golfe et les États-Unis afin d'augmenter son attractivité.

Motors Inside sans pub ?

Si la F1 court dans le pays nord-américain depuis 1959 (le format se tenait en Floride), elle ne s'est pas imposée comme un sport majeur dans le pays de l'oncle Sam. Cependant, un nouvel intérêt semble se créer aux États-Unis depuis quelques années.

Une nouvelle identité forte

Dès 2012, les États-Unis et la F1 ont travaillé sur un renouveau. Après cinq ans d'absence, le Grand Prix des États-Unis a fait son retour. Pour la première fois, il s'est tenu sur le Circuit des Amériques à Austin. À partir de ce moment-là, l'impact et la présence du nouveau continent se sont fait ressentir. 10 ans plus tard, en 2022, un nouveau GP s'est installé aux États-Unis, celui de Miami. Enfin, en 2023, Las Vegas aura aussi sa course, portant le total à trois courses par saison dans le même pays et cinq sur le même continent.

La Formule 1 a réussi également à trouver une nouvelle base de fans. Les audiences ont augmenté (une moyenne de 100 millions de téléspectateurs sur le continent sur l'ensemble de la saison). En 2016, l'écurie étasunienne Haas est arrivée, les sponsorings ont augmenté (plus de la moitié provient des États-Unis) et enfin, en 2023, un pilote américain a été aligné sur la grille en la personne de Logan Sargeant. De plus, le diffuseur officiel de la compétition, Liberty Media, est une société américaine.

L'importance des nouvelles plates-formes

L'arrivée de Netflix a grandement changé le paysage médiatique de la Formule 1, que ce soit aux États-Unis ou à travers le monde. La série "Drive to Survive" a redonné de l'intérêt au grand public pour ce sport. Rien qu'en 2019, le format avait été regardé plus de 400 millions de fois. Lors de chaque sortie de nouvelles saisons, la série se retrouve dans le Top 3 des formats du moment les plus visualisés sur la plateforme. Cette série a donc attiré un public souvent extérieur à la course automobile.

Aujourd'hui, la Formule 1 est le 4e sport le plus regardé dans le monde. Le nombre de téléspectateurs moyen est situé entre 60 et 70 millions par course. De plus, dans certains pays, ce programme est payant, donc pas accessible à tout le grand public. En comparaison, lors de la "finale" entre Verstappen et Hamilton en 2021 à Abu Dhabi, 109 millions de spectateurs ont assisté à la course. La même année, le Super Bowl, qui est l'un des plus gros événements mondiaux, avait obtenu "seulement" 3 millions de spectateurs supplémentaires.

Avec cette notoriété décuplée, la chaîne de diffusion ESPN a fait passer son accord de 5 millions de dollars par an il y a quelques saisons, à une fourchette annuelle comprise entre 75 et 90 millions de dollars. Les indemnités du prochain contrat n'ont pas encore fuité.

La vérité du terrain

Sur les affluences lors des Grand Prix, les États-Unis ont également réalisé des progrès. Pour une deuxième année consécutive, 430 000 personnes se sont déplacées pour le week-end à Austin. À Miami également, le succès a été plutôt important. Rien que pour le dimanche, 270 000 spectateurs ont assisté à l'événement. À Las Vegas, les chiffres seront à prendre avec plus de précautions. Le cadre de la course joue énormément sur le prix de la billetterie et donc sur l'affluence.

En plus du nombre de spectateurs, ces Grand Prix aux États-Unis attirent énormément de personnalités publiques. Pour l'édition 2023 de Miami, Madelyn Cline, Brooklyn Beckham et Madison Bailey, entre autres, étaient présents. Pour la course à Las Vegas, des personnalités importantes devraient également être présentes.

Une communication d'avantage travaillée

Le voile a été levé entre la Formule 1 et le public. À la base, ce sport est très discret. Les pilotes ne sont pas connus pour être très expressifs sur leur vie privée, et les écuries gardent bien précieusement leurs secrets de développement. Cependant, les réseaux sociaux ont contribué à humaniser le sport mécanique. De nombreuses vidéos sont postées par les écuries, et il y a une grande communication.

Les pilotes sont également moins distants. Par exemple, Lando Norris, Charles Leclerc, ou encore Max Verstappen font des directs depuis leur simulateur à domicile. Cette humanisation se retrouve aussi dans la série de Netflix. On en apprend davantage sur leur quotidien et leurs conditions de pilotes.

Un constructeur américain veut entrer en F1

Certainement le plus gros symbole de ce renouveau de la Formule 1, c'est la volonté d'Andretti d'intégrer la Formule 1. L'écurie sportive souhaite à tout prix entrer dans ce cercle fermé et devenir la 11e équipe de la grille. Michael Andretti cherche à s'associer avec General Motors et son antenne Cadillac pour former un garage 100% étasunien.

Au travers de ce partenariat, Andretti espère continuer d'aller chercher ce marché américain. Un argument qui est également mis en valeur auprès de la Formule 1 pour faciliter un accord.

Le marché américain est en pleine expansion, mais il y a encore de la place pour étendre ce marché.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut