Lewis Hamilton et George Russell ne voient pas Las Vegas du même œil

F1. Alors que Lewis Hamilton appelle les fans de F1 à donner une chance au Grand Prix de Las Vegas, son coéquipier George Russell lui, donne un avis plus pessimiste sur l'avenir du tracé, s'inscrivant dans le même courant de pensée que Max Verstappen.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Les deux pilotes Mercedes ont une vision opposée du Grand Prix de Las Vegas
© Mercedes / Les deux pilotes Mercedes ont une vision opposée du Grand Prix de Las Vegas

Beaucoup de pilotes se sont juste arrêtés au fait que le spectacle était omniprésent pour ce Grand Prix de Las Vegas, et trouvent ça plus contraignant qu'autre chose, comme Max Verstappen, qui n'a pas manqué de montrer son mécontentement vis-à-vis de l'évènement. Lewis Hamilton trouve, lui, normal que les grands moyens soient mis en place pour séduire un nouveau public.

Motors Inside sans pub ?

« Le sport continue de croître. [...] C'est un si grand pays. Je pense que pour vraiment exploiter le marché ici et vraiment captiver le public, nous devons organiser au moins deux courses. Une seule n'était pas suffisante », avant de rajouter : « c'est l'une des villes les plus emblématiques parmi celles qu'ils ont ici ».

Enfin, il aborde le sujet de la piste, qui, elle aussi, n'a pas reçu que des retours positifs venants des pilotes. « Peut-être que la piste sera bonne, peut-être qu'elle sera mauvaise. C'était moyen sur la simulation. Ce n'est certainement pas Silverstone. Je pense qu'il ne faut pas la critiquer avant de l'avoir essayé ».

George Russell ne croit pas en Las Vegas

George Russell, lui, aborde les choses avec bien plus de pragmatisme et surtout sur l'angle technique du tracé.

« Ce ne sera certainement pas un circuit emblématique en matière de tracé, il a été conçu pour essayer d'améliorer la course ». En effet, il remet en cause l'attractivité du circuit et ces grandes courbes. « Je ne suis pas vraiment sûr de la qualité de la course car il y a de grandes et longues lignes droites, mais comme nous avons tous un minimum d'appui, l'effet d'aspiration ne sera pas si grand ».

Une vision pessimiste du circuit qui concerne les qualifications autant que la course. « Il va être très difficile de trouver cet équilibre entre les performances en qualifications et en course, et en apprenant le circuit, les bosses de la piste, vous pourrez peut-être trouver une ligne plus fluide dans la ligne droite ou vous enfoncer dans les bosses, ce qui oblige à surélever la voiture et à perdre en performances ».

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix de Las Vegas

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut