Esteban Ocon remonté contre Max Verstappen

F1. Esteban Ocon est sorti dès la Q1 à Las Vegas. Un dépassement limite de Max Verstappen a joué sur son dernier chrono.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Esteban Ocon partia 16e. Son coéquipier Pierre Gasly lui a hérité de la 4e position.
© Alpine / Esteban Ocon partia 16e. Son coéquipier Pierre Gasly lui a hérité de la 4e position.

Esteban Ocon n'a pas apprécié l'attitude de Max Verstappen en qualifications. Alors que les deux pilotes s'apprêtaient à entamer un dernier tour rapide en Q1, ils se sont mutuellement gênés. Si le Néerlandais a réussi sans trop de difficulté à se qualifier pour l'ultime séance, le tricolore a dû rentrer au garage définitivement.

Motors Inside sans pub ?

Esteban Ocon partira ainsi de la 16e position sur la grille, suite à la pénalité de Lance Stroll.

Désagrément entre les deux pilotes


Le désagrément s'est produit en fin de qualification. Esteban Ocon avait besoin d'améliorer son chrono pour participer à la Q2. Avant d'entamer ce tour, le Normand suivait Verstappen. Soucieux de dépasser la ligne au bon moment (avant la fin du temps imparti), le pilote Alpine s'est dépêché, dépassant ainsi Yuki Tsunoda, Zhou Guanyu, son coéquipier Pierre Gasly puis Verstappen juste avant le début du tour. Une action qui a fortement déplu au triple Champion du Monde. « Qu'est-ce que fout cette Alpine ?, » a soufflé Max Verstappen à la radio.

Soucieux de s'être fait doubler en piste, Max Verstappen a décidé de repasser Esteban Ocon. Dès le premier virage, le Néerlandais a plongé à l'intérieur du virage, obligeant le pilote français à se décaler et lui faisant perdre de précieux dixièmes. Clou du spectacle, le pilote Red Bull avait "abandonné" ce tour, ayant un chrono suffisant pour passer en Q2. Lorsque le pilote Alpine a appris que son temps n'était pas suffisant pour se qualifier. Il ne s'est pas privé de râler au micro : « C'est une blague, franchement. Verstappen plonge comme un fou au premier virage. »

Esteban Ocon se veut malchanceux


Esteban Ocon n'a vraiment pas apprécié le mouvement du pilote Red Bull. Lors de sa première tentative, il avait dû composer avec beaucoup de trafic. Ce dernier tour représentait son unique chance et elle a été compromise par son adversaire. « La différence entre lui et moi, c'est que je devais faire ce tour parce que j'avais du trafic au premier tour », a-t-il expliqué. « Et si je ne fais pas le deuxième, j'étais éliminé. Il a beaucoup de rythme, donc il peut se permettre de ne pas faire son deuxième tour. Nous devions faire le tour, nous étions au-dessus du delta. Trois voitures faisaient la queue, nous devions y aller, sinon nous allions être en infraction. J'avais déjà été pénalisé lors de la dernière course pour une de ces choses. Je n'avais pas le choix, je devais y aller. La différence entre Max et moi, c'est qu'il est troisième, et moi je suis 17e. »

À l'issue de sa triste qualification, le Normand s'est plaint d'un cruel manque de chance cette saison. Entre les abandons pour problèmes de fiabilité et de nombreuses pénalités, sa saison a été tronquée. « Toute la saison, je semble être malchanceux », a déploré le pilote de 27 ans. « Peu importe qu'il s'agisse d'incidents, de problème ou autre, ça nous affecte tout le temps. Au premier tour, j'ai eu du trafic dans le secteur le plus critique et j'ai perdu du temps. Et puis, lors du dernier tour, évidemment, nous avons vu ce qui s'est passé. Je pense que le rythme de la voiture semble prometteur. Espérons que nous pourrons l'utiliser demain en course pour remonter dans le peloton. »

Esteban Ocon est actuellement 12e au classement pilotes avec un retard de 16 points sur son coéquipier Pierre Gasly.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut