Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Las Vegas est la course avec le plus de dépassement, sur piste sèche, depuis 2016

F1. Las Vegas a réussi à nuancer son départ compliqué avec une course plaisante le dimanche. Il s'agit du GP le plus prolifique sur piste sèche depuis celui de la Chine en 2016.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Au total, la course à changé de leader à 7 reprises.
© Ferrari / Au total, la course à changé de leader à 7 reprises.

Le Grand Prix de Las Vegas a suscité de nombreuses critiques. L'organisation et les moyens déployés ont été régulièrement remis en question. Avant la compétition, une cérémonie dantesque a alimenté les critiques, surtout parmi les pilotes. Le lendemain, Carlos Sainz a rencontré d'importants problèmes sur sa monoplace après avoir heurté le couvercle détaché d'une bouche d'égout, mettant fin aux FP2 après seulement 8 minutes.

Finalement, Las Vegas a sauvé les meubles en offrant une course vivante et mouvementée, bien que le vainqueur reste le même...

Un rythme effréné

Le Grand Prix de Las Vegas n'a laissé aucun répit. Ceux qui ont allumé leur télévision après deux virages ont déjà vu le leader de la course changer, avec Max Verstappen profitant du meilleur côté de la piste. Et le rythme ne s'est pas relâché. Une voiture de sécurité au 4e tour, une belle remontée de Charles Leclerc... La folie s'est invitée sur la piste. Au total, sans compter les dépassements avant le premier virage du premier tour, 82 dépassements ont été enregistrés sur l'ensemble de la course.

Ce total inclut les changements de classement pendant les arrêts/sorties des stands, les passes d'armes en piste et le meilleur redémarrage après la voiture de sécurité. Avec ces 82 dépassements, il s'agit de la course la plus prolifique, sur piste sèche, depuis 2016. 128 dépassements avaient eu lieu au Grand Prix de Chine. Lors de la course du Nevada, il y a également eu sept changements de leader.

Zandvoort a fait mieux mais avec la pluie

D'un point de vue plus global, ce n'est pas le week-end de course avec le plus de dépassements cette saison. À Zandvoort, pour le Grand Prix des Pays-Bas, 112 dépassements avaient été enregistrés. Cependant, les conditions étaient très changeantes.

Lors de la course fin août, la piste a connu la chaleur puis la pluie, avec certaines zones inondées. Avec ces conditions, certains pilotes ont fait des têtes-à-queue, des sorties de virage très larges, en plus d'un manque d'adhérence crucial et d'une faible visibilité.

Avec un dimanche de course que les pilotes ont globalement trouvé enivrant, les acteurs devraient être soulagés, sachant que Las Vegas pourrait être au calendrier pour au moins les 10 prochaines années.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut