Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Les pilotes sont divisés sur le format actuel du drapeau rouge, qui laisse tourner le chronomètre

F1. Deux drapeaux rouges ont haché les deux séances d'essais à Abu Dhabi. Daniel Ricciardo a pensé à un nouveau format, qui fait débattre les pilotes.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Lors des deux derniers Grand Prix, les séances d'essais ont été perturbées par des drapeaux rouges.
© Motors Inside / Lors des deux derniers Grand Prix, les séances d'essais ont été perturbées par des drapeaux rouges.

Il y a eu de nouveaux drapeaux rouges lors des essais à Abu Dhabi. Pendant les FP2, c'est Carlos Sainz Jr qui, dans un premier temps, s'est crashé. Il a été une nouvelle fois victime d’irrégularités sur la piste. Après que la séance ait repris, c'est Nico Hülkenberg qui, après un tête-à-queue, a terminé dans la barrière du premier virage.

A la suite de ces deux accidents, la séance a été tronquée, avec une durée raccourcie de 37 minutes.

Arrêt du chronomètre

Dans ce contexte, les pilotes n'ont pas pu effectuer les tours de piste qu'ils souhaitaient. Sachant que les FP1 ont été menées par 10 rookies, les pilotes titulaires n'ont pas obtenu beaucoup de données. À la suite de ces problèmes, Daniel Ricciardo aimerait que le régime sous drapeau rouge soit repensé et adapté. « S’il n’y a personne en piste, ce serait bien d’arrêter le chronomètre », a déclaré l'ancien pilote McLaren. « J'ai fait les FP1, mais beaucoup de pilotes ne l'ont pas fait, donc ils se retrouvent simplement avec quelques tours de reconnaissance. Ça aurait été bien de récupérer peut-être un peu de temps. C'est quelque chose dont nous pouvons discuter lors de la réunion des pilotes. »

Nico Hülkenberg n'a pas pu reprendre la deuxième séance. Cependant, l'Allemand partage l'opinion de son adversaire chez AlphaTauri. « Je pense que c'est un point très juste », a complété le pilote Haas. Il y a évidemment des complications. Le reste du programme devrait être modifié tout comme les horaires de télévision. Ce n’est probablement pas aussi simple qu’on le pense. Mais évidemment, nous avons perdu 20 bonnes minutes avec la réparation de la barrière suite à l'accident de Carlos. Cela va probablement être un sujet de discussion à l’avenir. »

Une vision mitigée

Malgré ce problème, tous les pilotes ne partagent pas le même avis. Le calendrier est très chargé, avec des Grand Prix presque tous les week-ends, des cérémonies, des sprints. Par conséquent, des membres du paddock ne sont pas solidaires de la proposition de Daniel Ricciardo. « Je ne pense pas que nous ayons besoin de changements, car c'est la même chose pour tout le monde », a expliqué Valtteri Bottas. « De toute façon, nous avons trop de pratique aujourd'hui. Trois, c'est trop. Nous n'en avons plus besoin avec les outils de simulation et les simulateurs dont nous disposons désormais. »

Les qualifications se tiendront samedi à partir de 15 heures.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Daniel Ricciardo

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut